"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

La signification spirituelle de Noël


Pour faire suite au dossier sur l’Eveil spirituel du mois de novembre, nous vous proposons une rubrique mensuelle sur ce thème cher à notre coeur. Merci à José Le Roy de nourrir cette rubrique par son expérience, ses connaissances et enseignements.


Pour ce numéro de décembre j’ai eu l’idée de vous parler de la signification spirituelle de Noël pour les mystiques chrétiens. Peut-être ne vous reconnaissez-vous pas dans cette tradition (le christianisme), ou peut-être vous en êtes-vous éloignés, mais la signification de Noël dépasse très largement le christianisme, et nous reconduit au cœur de la spiritualité universelle.


Et puis tout le monde aime Noël, même les athées  ! Car de quoi s’agit-il  ? Il s’agit d’abord d’une histoire qui raconte la naissance d’un enfant, quelque part au Moyen-Orient, à Bethléem. Cet enfant est dit être divin. Il est le Christ, la lumière du monde, le Fils de Dieu. C’est donc d’abord un événement historique qui s’est passé il y a deux mille ans. On y croit ou pas.


Mais les mystiques chrétiens, surtout les mystiques du Nord de l’Europe, les Maitre Eckhart, Tauler, Ruysbroeck, Angélus Silésius ne limitent pas du tout Noël à cette naissance historique et à une croyance. Considérer Noël simplement comme un événement qui se serait déroulé dans une lointaine époque nous fait passer complètement à côté de son sens, de sa force, de son message révolutionnaire.


Leur discours est beaucoup plus audacieux  : pour eux, le Christ, le Divin, la Présence, l’Être – quelque soit le nom qu’on lui donne – peut naitre en nous maintenant. Angélus Silésius écrit  : « Le Christ serait-il né mille fois à Bethléem, s’il ne naît pas en toi, c’est en vain qu’il est né » et Maitre Eckhart enseignait au moyen-âge : « Que la naissance se produise en moi, c’est cela qui importe. »


Autrement dit, Noël nous invite à vivre une nouvelle naissance en nous, au fond de notre âme, au cœur de notre conscience. Et il ne s’agit pas du tout d’une croyance, mais d’une expérience bouleversante, d’un éveil soudain, de l’aurore d’une lumière si intense qu’à côté notre vie ancienne nous parait pâle comme une nuit sans lune. C’est cela la magie de Noël : nous annoncer que nous pouvons renaitre. Et qu’est-ce qu’on découvre alors ?


Ah il faut le vivre  ! Disons que c’est notre vrai Moi, une Présence vivante, vibrante, nouvelle, douce et joyeuse  : un ciel dans notre âme. Et alors, oui, la vie apporte des cadeaux à chaque instant.



Articles du dernier numéro