top of page
Ancre 1

"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

L’orientation professionnelle autrement….



Saviez-vous que 44,2% des étudiants souffrent de burn-out scolaire en Belgique(1) ? Qu’attendons-nous pour prendre soin de nos jeunes ?


Posons-nous les trois bonnes questions, dans le bon ordre et répondons-y intelligemment !



1. Qui suis-je VRAIMENT ?


Selon une étude américaine, la personnalité d’un individu provient à 50% de ses ressources innées, c’est-à-dire des ressources héritées des générations précédentes et sont présentes dès la naissance de l’individu.


Il est impératif de s’interroger sur vos ressources innées, sur votre véritable identité. Vous êtes bien plus que ce que l’on dit de vous. Les différentes méthodes utilisées en orientation scolaire et professionnelle ont été étudiées, testées, expérimentées, comparées pour aboutir à une méthodologie particulièrement efficace : la méthode morpho-sémiologique.


“ Deviens ce que tu es lorsque tu en auras pris conscience ” Pindare


Celle-ci, initiée par Bernard VIVIER en 1984, peut vous y aider. Elle part du principe que toute forme « matérielle » ou « vivante » est considérée comme « support dynamique d’information ». Elle se définit comme une recherche des significations possibles des diverses formes d’expression des individus. Elle tient compte de critères habituellement utilisés comme les résultats scolaires, les questionnaires de personnalité, les tests d’aptitudes, … Mais elle a eu l’audace d’interroger aussi d’autres indicateurs souvent bien plus révélateurs de l’identité profonde : la forme de notre visage, celle de notre écriture, de notre signature, de nos gestes, de nos paroles, de nos bijoux, de nos vêtements, de notre coiffure, de notre maison, de notre voiture, de nos préférences, etc. Toutes ces « formes » sont toujours considérées comme des « autrement-dits de nous-mêmes ». Il est capital de chercher à les comprendre, à vérifier leur cohérence de signification pour mieux conscientiser nos ressources cachées et, in fine, poser des choix avec plus de lucidité, d’efficacité et de responsabilité.


« Nous arrivons tous dans la vie avec des désirs, des admirations, des éblouissements et nous avons envie d’être « comme ». Mais il ne faut pas être « comme ». Il faut être soi et puis surtout essayer d’être le meilleur de soi. Le trajet que nous devons accomplir dans la vie, c’est de découvrir ce pour quoi nous sommes faits, ce à quoi nous sommes bons. » (Eric Emmanuel Schmitt)



2. Quel doit être mon objectif professionnel ?



Vous connaissez maintenant votre identité, votre Fonction naturelle, votre raison d’être. L’enjeu est maintenant d’identifier l’environnement professionnel dans lequel votre identité prendra tout son sens et vous permettra de vous épanouir. A votre identité, s’ajoute trois éléments essentiels à prendre en compte pour définir votre objectif professionnel. D’abord, vos acquis. Il s’agit de votre éducation en famille, de votre scolarité, de vos amis, de vos expériences… Ce sont autant de facteurs qui ont impacté votre vie.


Quelles traces ont-ils laissés sur vous ? Ensuite, pour cerner vos intérêts professionnels, envisagez ce qui vous a déjà motivé, ce qui vous fait plaisir, ce à quoi vous occupez vos temps libres, vos activités favorites, vos loisirs, vos passions… Tout cela doit vous permettre de vous projeter dans les nombreux secteurs professionnels existants : par ex : santé, informatique, administration, etc. En combinant les secteurs professionnels qui retiennent votre attention, vous pourrez ensuite lister les métiers correspondants. Enfin, vous devez identifier vos attentes concrètes de vie (vos projets privés, vos ambitions professionnelles) et les confronter aux métiers listés précédemment pour ne retenir que ceux qui sont les plus en adéquation avec vos attentes. La technique de l’entonnoir sélectif vous permet de préciser votre projet de vie. Confirmez votre motivation pour ces métiers en confrontant votre objectif théorique avec le terrain. Le web regorge d’informations mais évidemment, ce n’est pas suffisant. Rencontrez également des professionnels qui exercent les métiers convoités.



3. Quels moyens pour atteindre votre objectif ?


Vous savez qui vous êtes, vous savez où vous voulez vous rendre. Il reste à choisir le moyen d’atteindre votre destination. Ce sont les études ou les formations qui serviront le mieux votre objectif. Le choix des écoles, des universités ou des centres de formation n’est pas le moins important. Effectuez une comparaison qui mettra en lumière les forces et faiblesses de chaque proposition avant de prendre votre décision. Un dernier conseil : respectez l’ordre de la démarche préconisée ! Ne commencez pas, comme beaucoup le font, par vous lancer dans des études ou des formations avant d’avoir interrogé votre identité et d’avoir défini votre objectif.


C’est le meilleur moyen de donner du sens et de prendre plaisir à votre futur métier.





 

Kommentare


bottom of page