"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

La Communication Profonde Accompagnée



La Communication Profonde Accompagnée (CPA) nous propose de nous reconnecter à notre « Moi Profond », notre « voix intérieure » pour écouter ce qu’il/elle a à nous dire. Nous avons tous en nous une voix qui nous guide, qui sait ce qui est bon pour nous. Malheureusement, notre éducation et nos croyances nous empêchent parfois d'y avoir accès par le mental. Parfois notre conditionnement est tellement fort que nous avons besoin de quelqu’un d’extérieur pour nous rappeler ce que nous avons oublié.



La Communication Profonde Accompagnée, c’est quoi et qu’a-t-elle de particulier par rapport aux autres techniques énergétiques ? Il s’agit d’un moyen rapide et efficace de se brancher sur ce que nous ressentons au plus profond de nous sans pour autant y avoir accès par la pensée.


La tête parle, analyse, découpe, décortique et rationalise à outrance. Alors que le corps, et en particulier le cœur, parle en douceur et en profondeur pour nous faire avancer.


Cet outil nous confirme qu’il existe un langage bien plus juste, aimant et profond que celui des mots. C’est celui qui vient de notre cœur.


Le langage du cœur, appelons-le la Conscience, est connecté au Tout et a la réponse à TOUTES nos questions. Il est là pour nous faire avancer. Il nous rappelle nos élans vitaux.


Cet outil a le grand avantage de pouvoir s’adresser aux personnes ayant ou non l’usage de la parole.


La personne repartira avec un texte qu’elle relira autant de fois qu’elle le souhaite.

Celui-ci aura la particularité de toujours mettre ses ressources spécifiques en valeur.

C’est une technique respectueuse du rythme de chacun qui permet une libération sur le plan physique, émotionnel, mental et spirituel.


« Il s’agit d’une capacité naturelle de communication en sommeil.

Elle peut être développée grâce à une formation et à des entraînements tout en respectant une éthique indispensable dans une relation d’aide. »

Patricia Berthaut

Comment se passe une séance de CPA ? Au début de la séance, le praticien échange quelques informations avec le bénéficiaire telles que : ses attentes, ses difficultés, ...


Ensuite, à l’aide de différentes techniques notamment de respiration, de cohérence cardiaque, d’ancrage et de visualisation, le thérapeute (1) va guider la personne pour créer un lien de cœur avec elle afin de transcrire ce qu’elle sait et ressent au plus profond d’elle-même sans pour autant pouvoir l’exprimer.


Les productions, écrites par l’intermédiaire du praticien et d’un support (numérique), sont toujours très constructives et parlantes pour la personne.


Si, au départ, cette expérience peut faire peur à certains, par exemple en raison de l’inconnu du message qui va émerger, ce qui s’écrit est toujours une information qui arrive à point nommé et qui est tout à fait juste, gérable et adaptée à ce que la personne a besoin d’entendre au moment où elle en fait l’expérience.


C’est un peu comme si l’inconscient laissait passer ce qui lui est utile au moment où elle s’interroge en mettant des mots sur ses maux ou ses questionnements.


Enfin, un temps d’échange et de partage de ce texte permettra à la personne de repartir avec de nouvelles perspectives et une meilleure conscience de ses ressources pour des changements durables.


Pour qui ? Cet outil s’adresse à TOUS.

Que la personne soit en questionnement, handicapée, privée d’expression (personne autiste, parkinsonienne,...) ou non encore en mesure de parler (jeunes enfants) elle pourra vivre cette expérience.


« Je vois un débouché évident pour toutes les personnes qui ont perdu l’usage de la parole et celles qui ont du mal à s’exprimer (milieu hospitalier ou centre).


Par ailleurs, ce type de démarche rentre également dans un chemin vers une meilleure connaissance de soi pour tous.» A-F


Quelle en est l’origine ? La CPA a été crée par Martine Garcin à partir de trois approches :


  • La psychologie transpersonnelle.

  • La communication facilitée et

  • Les constellations familiales (qui permettent de révéler les dynamiques cachées d’un système familial dans un but de guérison).


Exemples de validations et témoignages Après plus de 110 textes écrits en CPA, voici quelques retours suite à ma question :

« Avez-vous ressenti des changements ? Des bénéfices ? »


« Oui, l’audace d’essayer de faire autrement. Comme une poussée dans le dos pour oser essayer une voie non explorée. » A-F


« Dans mon texte, j'affirme ma force intérieure, ma valeur. Il m'arrive d'y repenser quand j'ai un coup de blues pour retrouver ma force intérieure. » D.


« Je me sens plus forte, même si c’est encore fragile. Cela apporte une connaissance de soi, une meilleure compréhension de mon fonctionnement. » A.


« Concernant mes enfants, je me base parfois sur certaines informations pour essayer de les comprendre. » A.


« Il y a le texte, mais aussi ce temps où le calme nous envahit (pendant l’écriture du texte). C’est comme une expansion du cœur, sentir tout l’amour qu’il y a dedans. Le texte peut surprendre, encourager, confirmer... » D.


« Très juste et très fort. Une prise de conscience de quelque chose que je savais mais ça m’a réveillé, m’a permis de trouver, d’enclencher une démarche de méditation et d’hypnose (création d’images). » C.


Je terminerai par un extrait du texte de Maxime (jeune adulte autiste sans parole) « facilité » par sa maman Patricia Berthaut, formée à la CPA et auteure du livre « Moi Maxime autiste... Je peux enfin m’exprimer ! »


Bonjour à toi,

Nous autistes et autres privés d’expression, sommes au même titre que vous, dotés de ce corps énergétique qui fonctionne en relation directe avec notre cerveau et nos cellules. La seule différence entre vous et nous autistes, se situe dans un certain dysfonctionnement dans quelques zones de notre cerveau, terminal décodeur de notre disque dur.


Et alors ! ce n’est pas parce que le terminal est à certains endroits défaillants, que notre disque dur est naze ! Notre potentiel de pensées et d’émotions est intact et quelquefois plus affuté que le vôtre, mais je n’en tire cependant aucune gloriole !


Comme maman et bien d’autres parents d’enfants autistes, je vous propose de vous asseoir devant les faits pour éventuellement remettre en question quelques-unes de vos certitudes et croyances.


...

Maxime



Deux livres, pour aller plus loin :



























 

« Logopède de formation, j’ai appris à faire parler le cœur de la personne. »