"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

L’éveil change-t-il le moi ?




L’autre jour, quelqu’un me demandait si l’éveil spirituel changeait le moi : le caractère du moi est-il le même avant et après l’éveil ?


Rappelons ce qu’est l’éveil spirituel : L’éveil est la découverte de notre véritable nature au-delà de l’individualité, au-delà du caractère, des pensées ou des désirs ; c’est la prise de conscience d’une Présence en nous infiniment plus vaste que notre moi. Cette expérience (qui n’est pas une croyance, une idée, ou une illusion) est un réveil, un basculement, un volte-face : une autre vie commence ; un changement brusque s’opère, la vie en est transformée.


L’éveil a-t-il un effet sur notre personnalité ? Et si oui, lequel ? La réponse est complexe, car les cas sont variables.


Parfois, l’éveil a un effet incroyablement puissant et instantané sur le moi qui, après l’éveil, n’est plus du tout le même qu’auparavant. Le psychologue anglais Steve Taylor donne des exemples impressionnants dans son dernier livre Eveils extraordinaires que je viens de traduire : certaines personnes complètement dépendantes à la drogue ou à l’alcool par exemple cessent en un instant, grâce à l’éveil, toutes ces addictions sans le moindre effort ! Leur moi précédent a disparu, et un autre moi est apparu, un moi beaucoup plus apaisé, plus ouvert, plus aimant et sans dépendance. Mais plus généralement, l’éveil va plutôt changer progressivement notre manière d’être, sans effort, naturellement, comme un arbre donne des fruits. Ces fruits sont principalement une plus grande paix, une plus grande ouverture à l’autre, un sentiment de gratitude à l’égard de la vie, une joie de vivre. Ces changements se comprennent aisément car si l’éveil nous fait découvrir une présence au-delà du moi, il est normal que nous soyons de moins en moins égoïstes et égocentrés. La vie se déroule maintenant à partir d’une conscience ouverte qui n’a plus pour centre le moi. Nos actions, nos désirs, ou nos pensées ne surgissent plus seulement pour nourrir ou protéger l’ego ; ils ont pour origine un point de vue beaucoup plus vaste. Ce changement est en général graduel car les tendances égotiques sont nombreuses, anciennes, et profondément enracinées ; elles vont s’atténuer peu à peu sous la lumière de cette nouvelle conscience. L’éveil conduit à la sagesse.


Mais ce qu’il faut noter aussi, c’est que le noyau de la personnalité demeure : l’éveil n’efface pas la singularité de notre « moi », qui nous distingue des autres en tant qu’individu. Nous n’allons pas tous devenir des clones ! Il y a en chacun de nous une originalité que l’éveil ne supprime pas mais qu’il révèle plutôt. Ainsi, chacun aura une manière propre, unique et précieuse d’incarner l’unité de la vie. Un unique soleil mais de multiples rayons.