"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Fibromyalgie : du magnésium pour réduire les douleurs



Touchant aujourd’hui 300.000 Belges, la fibromyalgie concerne principalement les femmes. Difficile à diagnostiquer en raison de ses symptômes invisibles, elle se caractérise surtout par de fortes  douleurs  et une  fatigue  extrême, gâchant le quotidien des personnes qui en souffrent. Alors comment soulager naturellement la fibromyalgie ?


Qu’est-ce que la fibromyalgie ?

Fibrosite, polyenthésopathie ou encore Syndrome Polyalgique Idiopathique Diffus (SPID), la fibromyalgie (FM) a connu de nombreuses appellations. Et pourtant, on en parle peu … Ce trouble incompris est en fait une maladie chronique, au même titre que le diabète ou l’hypertension, c’est-à-dire une pathologie évolutive qui impacte la qualité de vie sur le long terme.

Découverte en 1975 par le professeur Moldofsky, psychiatre canadien, elle concerne aujourd’hui entre 2% et 5% de la population, dont 80% de femmes. Elle a été reconnue comme maladie par l’OMS en 1992


Les symptômes de la fibromyalgie

De même que pour la  spasmophilie  et la  fatigue chronique, les symptômes de la fibromyalgie sont avant tout « invisibles ». Entendons par là que les douleurs et les sensations de fatigue sont bien réelles, mais que  lésions  et  inflammations  sont indétectables par les examens médicaux. Certains symptômes ont été catégorisés comme récurrents, tels que :

- De fortes douleurs chroniques et diffuses dans les muscles ;

- Des sensations de brûlures dans les muscles, les articulations et tendons et les os ;

- Une fatigue extrême et soudaine, accompagnée de troubles du sommeil.


À quoi est due la fibromyalgie ?

C’est justement la question que se pose encore le milieu médical. Les  origines de la fibromyalgie  ne sont pas officiellement reconnues, mais des études passées et actuelles mettent en avant quelques indications. Une hypothèse avance qu’une des causes possibles de la fibromyalgie serait la dysbiose intestinale. En utilisant les données à disposition actuellement, il est également possible de penser que la fibromyalgie est corrélée avec plusieurs facteurs co-existants  comme des troubles hormonaux  ou nerveux, une hypersen-sibilité à la douleur (allodynie ou hyperalgésie) ou une carence en minéraux.


Afin d’atténuer la fibromyalgie, il est important d’avoir un régime alimentaire sain. Il est recommandé :

  • D’avoir une alimentation variée ;

  • De privilégier les antioxydants et les anti-radicaux libres (fruits, légumes et légumineuses) ;

  • D’éviter les glucides rapides et les excitants comme la café et l’alcool ;

  • De consommer des protéines et des aliments riches en bonnes graisses (oméga-3).


Le magnésium, élément clé de la douleur

Le magnésium est un micronutriment efficace contre la fibromyalgie. On le trouve naturellement dans les fruits oléagineux, les légumes secs ou les céréales complètes.


Une équipe de recherche de la Mayo Clinic (Minnesota) a démontré en 2015 [1] qu’une des formes du magnésium  pouvait réduire l’activité des récepteurs NMDA, véhiculant le message de la douleur de la fibromyalgie. Le taurate de magnésium et le magnésium-L-thréonate peut passer du sang au cerveau et ainsi diminuer la douleur, sans aucun effet secondaire.


Il n’est pas facile de  vivre avec sa fibromyalgie. Pour soulager la maladie, le mieux est encore de soigner son alimentation et de se complémen-ter en magnésium, si nécessaire. N’hésitez pas de vous faire accompagner par votre médecin ou nutrithérapeute.








[1] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26343101/




Articles du dernier numéro