"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Vous avez dit « Vivez quantique » ?


Éric-Antoine Verheyden publie chez TRÉDANIEL six tomes dans la collection VIVEZ QUANTIQUE qu’il co-écrit avec son ami et complice le Docteur Christian Bourit, spécialiste de physique quantique.

Il nous livre dans ces échanges les messages clés de son approche.



EP - Bonjour Éric-Antoine,. Vous vous intéressez à la dimension quantique de l’existence, et plus précisément aux fréquences vibratoires, pouvez-vous nous en dire un peu plus à ce propos ?

EA - Dans notre Univers, tout est vibration. Notre environnement a un effet sur notre niveau de conscience, qu’il s’agisse des médias, des livres, du cinéma, de certains lieux, d’objets que nous touchons ou qui nous entourent, des aliments que nous mangeons ou des gens que nous côtoyons. Un environnement ou une compagnie négative ou hostile fera inéluctablement baisser notre taux vibratoire. À l’inverse, un lieu énergétique puissant ou le contact avec des personnes épanouies et en hautes vibrations élèvera notre propre taux vibratoire et nous en ressentirons

les effets instantanément.


EP - Cela semble aller de soi mais est-ce si simple ?

EA - Nous créons chacun notre propre réalité avec nos pensées et nos émotions, et le plus important dans nos vies se déroule à un niveau invisible. Plus que le monde extérieur, c’est bel et bien notre monde intérieur, fait de nos pensées, croyances et émotions qui nous empêche souvent de réussir. Nous avons pourtant la faculté de tout changer, de retrouver notre état naturel, notre enfant intérieur, pour recontacter notre Être profond sans que notre mental ne projette son ombre sur lui. Atteindre un taux vibratoire élevé permet de se sentir mieux physiquement, mentalement et émotionnellement. Plus notre taux vibratoire est haut, plus nous sommes à même d’écouter notre intuition, d’entendre les messages de notre cœur provenant de plans supérieurs. C’est aussi une façon d’être en meilleure santé. Nos capacités d’intention sont accrues et nous attirons à nous nos désirs beaucoup plus rapidement. Monter d’un niveau à un autre provoquera un énorme changement dans notre vie, en étant à même d’interagir sur ce que nous souhaitons.



EP – S’agirait-il de reprendre sa destinée en main ?

EA - Quand nous ne parvenons pas à atteindre nos objectifs, il convient d’en chercher en nous même les explications. Un remède à certains de nos problèmes est de nous rappeler que nous avons le pouvoir de choisir une manière de penser qui nous élève pour développer une plus haute vibration. Nous émettons alors une nouvelle fréquence vibratoire à laquelle les circonstances répondent à l’unisson. L’extérieur n’est que le reflet de notre monde intérieur. Lorsque nous émettons une nouvelle fréquence grâce à des pensées de nature aimante et joyeuse, notre situation évolue rapidement. La condition indispensable pour entamer ce processus de montée en vibrations est d’en avoir résolument l’intention.

EP - Qu’entendez-vous par l’intention ? La volonté ?

EA - Plutôt que la volonté, j’évoquerais une initiative, un lâcher-prise pour découvrir autre chose que ce qui nous a été proposé depuis tout petit par la programmation mentale. Tout ce qui se déroule dans l’Univers provient d’une intention qui émerge de l’Intelligence Universelle non localisée pour aboutir dans l’esprit individuel. Une fois localisée, l’intention devient réalité. Choisir de vivre quantique en cultivant émotions et pensées positives, c’est ouvrir la voie à d’extraordinaires transformations. Elles le seront d’autant plus que nous prendrons conscience du pouvoir de nos intentions. Quel que soit le domaine, il est fondamental d’avoir à l’esprit que la réponse à nos aspirations dépend de notre aptitude à émettre une belle vibration. En amont de tout projet, il existe une intention de départ qui va conditionner la création de notre conscience. Selon que la joie ou la peur accompagne ce projet, le champ des possibles va s’ouvrir ou se fermer. Depuis notre plus jeune âge, notre cerveau est programmé par notre environnement, éducation, médias ou entourage, et est ainsi conditionné à donner priorité à l’activité de l’hémisphère cérébral gauche qui gère les informations de manière rationnelle, linéaire et séquentielle, nous accordant ainsi un confort matériel en constante demande. Cette surexploitation du cerveau gauche, au détriment de l’hémisphère droit, où siègent l’imaginaire, l’intuitif et la pensée globale, a pour conséquence directe de nous couper de nos valeurs profondes et de notre Être intérieur. Le plus important de notre vie se déroule dans l’invisible. En nous ouvrant à l’intelligence du cœur, nous accédons à des sphères de la réalité bien plus élevées. Nous pouvons alors ouvrir un nouveau champ de conscience et ainsi connecter notre Être intérieur à l’Intelligence Universelle pour bénéficier du formidable pouvoir de la loi d’attraction.


EP - Éric-Antoine, vous avez écrit une dizaine de livres sur le sujet, il s’agit d’une véritable mission !

EA - Chacun, ici-bas, a une mission de vie. La mienne est d’écrire, de dire, de partager et de transmettre ce qu’il m’est donné de percevoir dans l’Invisible. Antoine de Saint-Exupéry l’a parfaitement résumé : « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux ». Je suis ce que l’on appelle un cerveau droit, souvent (mal) étiqueté de surefficient mental, je fais partie des êtres particuliers dotés d’hypersensibilité, en relation avec l’Invisible, vibrant intensément. J’ai moi-même vécu des périodes de très basses vibrations durant lesquelles l’envie d’en finir avec la vie m’a traversé, ce que Jean de la Croix a appelé « la nuit obscure de l’âme ». Une chose importe réellement, c’est la puissance de l’instant présent, développée avec inspiration par ce formidable écrivain qu’est Eckhart Tolle. Le passé n’existe plus, le futur n’est que projection utopique de l’ego et du mental, seul l’instant présent compte. Posons-nous une question, une seule : « À cet instant, à la seconde même, suis je réellement en danger ? ». Nous voyons que tel n’est pas le cas. Dès que nous intégrons cette réalité, nous commençons à observer les belles choses de la vie, ces formidables clins d’oeil que l’Univers nous adresse chaque jour. La Vie est formidable, elle est … fantasquantique !





Articles du dernier numéro