"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Le safran, un remède efficace en cas de dépression et de nervosité



En raison d’un mode de vie animé exigeant vitesse et performance, d’une communication généralement anxiogène de la part des médias et d’un mode de vie plutôt sédentaire, 20% des femmes et 10% des hommes souffrent de dépression. Un mode de vie adapté, une écoute active d’un professionnel compétent (psychothérapeute, coach …) peuvent sensiblement nous aider. Mère nature vient également à notre secours, en particulier avec le Safran dont il est dorénavant prouvé (1) qu’il aide à surmonter tristesse, abattement et dépression légère à modérée.



Présentation


Le crocus de safran (Crocus sativus), plante vivace bulbeuse, de la famille des Iridacées, est originaire du Sud-Ouest de l’Asie. Il fleurit au début de l’automne et produit de jolies fleurs violettes, portant à l’intérieur trois étamines jaunes et trois longs pistils rouge sang. Déjà dans l’Antiquité, ces pistils étaient utilisés comme épices, arômes, colorants ou médicaments. De nos jours, un certain nombre d’applications médicinales de ces pistils de safran sont bien établies, comme leur utilité́ en cas de dépression et d’abattement.



Un meilleur fonctionnement des neurotransmetteurs


Si l’on utilise un extrait de qualité, contenant au moins 2% de safranal et 3% de crocine, 30 mg d’extrait de safran par jour nous aident à lutter contre la dépression et l’abattement. Ce bienfait s’explique en partie par l’action sur les « neurotransmetteurs » chargés de transmettre les informations d’une cellule nerveuse à une autre. Ainsi, le safranal augmente le niveau de sérotonine dans le cerveau, neurotransmetteur jouant un rôle clé dans la régulation des comportements, de l'humeur et de l'anxiété. La crocine, caroténoïde naturel, contribue également à une humeur positive en augmentant le niveau de dopamine et norépinéphrine. La dopamine nous aide à mieux savourer les moments agréables de notre existence et donc à ressentir plus souvent bonheur et affection ; elle joue un rôle et est importante dans la régulation de notre motivation. La norépinéphrine également connue sous le vocable noradrénaline, est un neurotransmetteur du système nerveux sympathique proche de l’adrénaline ; elle favorise la vigilance, l’apprentissage et le sommeil.



Un antidépresseur prouvé


L’effet euphorisant du safran est bien connu : en cas de dépression légère à modérée (2), la consommation quotidienne de 30 mg d’extrait de safran (2% de safranal) entraîne une amélioration significative de l’état d’esprit par rapport au placebo. Dans des études comparatives, il semble que l’effet antidépresseur du safran en cas de dépression légère à modérée est aussi efficace que celui des médicaments imipramine et fluoxétine, mais sans entraîner d’effets secondaires. Il est également intéressant de noter que le safran soulage les sautes d’humeur prémenstruelles et peut améliorer le dysfonctionnement sexuel qui est un effet secondaire possible de l’antidépresseur fluoxétine chez les hommes et les femmes. En cas de dépression et d’abattement la combinaison suivante est d’un grand secours : safran avec rhodiola (tonifiante, relaxante, antidépresseur), acides gras oméga-3 (anti-inflammatoire pour le cerveau), vitamine D (particulièrement utile en cas de « blues d’hiver »), zinc (protecteur des cellules du système nerveux) et vitamines B6, acide folique et B12 (favorisent la production de neurotransmetteurs et réduisent l’homocystéine, le radical libre dont le niveau élevé augmente le risque de dépression).



Également apaisant et anxiolytique


D’autres effets bénéfiques sont associés à la consommation de safran : l’ingrédient safranal se lie aux récepteurs GABA A du cerveau conduisant à un effet apaisant et anxiolytique (3). Le safran est donc utile en cas de nervosité, de stress quotidien et d’anxiété. De plus, l’extrait de safran a généralement des effets antioxydants, anti-inflammatoires et protecteurs des cellules sur le système nerveux, ce qui explique aussi en partie son effet antidépresseur et relaxant.



D’autres indications


En raison de ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires et de son effet positif sur les neurotransmetteurs, d’autres domaines d’application utiles du safran ont été constatés dans des études, entre autres :

  • troubles du sommeil

  • troubles de la mémoire et de la concentration, difficultés d’apprentissage, démence naissante

  • TDAH (Trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité) et TDA

  • dégénérescence rétinienne, perte de la vue

  • athérosclérose et hypertension artérielle

  • Syndrome du côlon irritable (irritable bowel syndrome)

  • Troubles d’érection

  • SPM (syndrome prémenstruel), règles douloureuses

  • symptômes de vieillissement prématuré, vieillissement de la peau



Un effet encore plus puissant


30 mg par jour d’extrait de safran à 2% de safranal et 3% de crocines peuvent nous aider en cas de morosité, stress, insomnie ou anxiété. la personne sombre, stressée, qui dort mal, anxieuse ou âgée. Associé à un concentré de melon, antioxydant riche en superoxyde dismutase (SOD, cela augmente l’effet protecteur sur nos cellules.


Tenant compte des puissants principes actifs présents dans les compléments alimentaires, il est recommandé de recueillir l’avis de son médecin traitant avant de se supplémenter.











 

(1) - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4643654/

(2) - https://www.psychiatrictimes.com/view/is-there-role-saffron-phytotherapy-treating-depression

(3) - https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19142981/