"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

La semaine du Bio



Après 2 années compliquées sans animation, ni rencontre ni partage en présence, la 17ème édition de la semaine du Bio nous offre de nouveau la joie de partir à la rencontre des acteurs locaux et de terrain du Bio.



Du 4 au 12 juin prochains de nombreuses initiatives (marchés, portes ouvertes, ateliers, conférence, dégustations …) nous sont proposées à travers la Wallonie. Vous en trouverez de multiples recensées sur le site internet de « Bio mon choix »* complétées d’initiatives mises en place par notre magasin Bio préféré.


Faire le choix du Bio local c’est assurément faire le choix du « prendre soin » ; prendre soin de nos papilles gustatives comme de notre capital santé. C’est aussi prendre soin de l’environnement et de notre communauté au travers d’un acte fort consistant à réorienter nos priorités pour consacrer une part plus importante de notre budget à notre alimentation (35% en 1960 contre 12% en 2020).


Les chiffres de l’APAQ-W pour l’année 2021 en matière de production agricole Bio sont bons et l’objectif de 30% des surfaces agricoles Wallonnes cultivées en bio en 2030 semble très atteignable (12,4% des terres d’ores et déjà converties ; 11% en cours de conversion) :

  • 98,4% des Belges ont consommé au moins une fois bio (+0,8%),

  • e marché Bio représente dorénavant 5,44% de la consommation totale contre 1,6% il y a 10 ans (+0,13%).


Il est à noter que 40% des dépenses de produits Bio sont faites en super et hypermarchés généralistes ; cette part s’accentue depuis le courant 2021 et se poursuivra probablement dans les prochains mois en raison du recul du pouvoir d’achat, mettant à mal l’équilibre fragile de magasins bio de proximité privilégiant les produits locaux, de saison et de qualité, magasins bio de proximité peut-être un peu trop nombreux dorénavant tenant compte des ouvertures régulières de magasins des grandes enseignes Belge du bio.


Or ces magasins bio de proximité jouent un rôle déterminant dans la promotion et la vente des fruits, légumes, produits transformés de nos producteurs locaux leur assurant ainsi les moyens de leur subsistance et développement.


Aussi les questions qui se posent à nous sont les suivantes :

  • quel Bio souhaitons-nous nous consommer ?

  • quels acteurs Bio souhaitons-nous soutenir ?

  • quel ruissellement souhaitons-nous ?


Nous vous invitons à opter pour le Bio local et de saison dont l’impact environnemental est limité à l’essentiel et dont l’intérêt économico-social local est favorable à notre communauté.


Dégustons, échangeons, informons-nous pendant la semaine du bio et au-delà. Réjouissons- nous et soyons reconnaissants, nous consomm’acteurs, que des hommes et des femmes se mobilisent pour que notre alimentation soit saine et savoureuse !











 

* https://biomonchoix.be