"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Un taboulé de chou-fleur, rafraîchissant, pauvre en glucides



Le chou-fleur, une des variétés de chou, fait partie de la famille des brassicacées, anciennement nommée crucifères (choux, moutarde, cresson, radis, navet).


Que ce soit le bortch, la fameuse soupe à base de chou en Russie ou le bouillon à base de paksoy en Chine, le chou est un des légumes les plus consommés au monde.


Sa culture date de la fin du néolithique et est connu pour ses vertus thérapeutiques depuis le IIIe s. av. J.C. Rappelons-nous, à la fi n du XVIII es. , l’histoire du célèbre navigateur anglais James Cook, qui a sauvé son équipage du scorbut grâce à de la choucroute, sa version fermentée.




ATOUT SANTÉ

Riche en eau (88%) et pauvre en glucides, le chou-fleur est un des légumes phare de la diète cétogène. Riches en glucosinolates, ces composés soufrés sont au cœur des recherches en oncologie.


La consommation du chou-fl eur permettrait, selon des études récentes, de prévenir le risque de certains cancers (colorestal, poumon, sein et prostate). Il existe une vingtaine de variétés de glucosinolates, chacune ayant sa propriété. Grâce à sa teneur élevée en vitamines C et en soufre, le chou permet à notre foie de produire du glutathion, un puissant antioxydant, immunostimulant et détoxifiant.


Il apporte également des vitamines (K, B5, B6 et B9), du manganèse, potassium, phosphore et de la choline stimulante pour notre cerveau.


BON À SAVOIR : Le jus de choux est un antifongique en cas de candidose et très utile en cas d’ulcères de l’estomac, de colites et de douleurs biliaires.


ATTENTION : Les choux sont à éviter en cas de goitre ou d’hypothyroïdie non traitée.




Recette proposée par Karin Schepens Naturopathe



Articles du dernier numéro