"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Un carpaccio de radis noir et son coulis de cresson



Selon les botanistes, le radis noir aurait été le premier radis à être cultivé.


Il était déjà consommé en Egypte ancienne, tant pour ses propriétés thérapeutiques que culinaires. Le radis noir est un excellent dépuratif, soutenant le foie, la vésicule biliaire et les voies urinaires.


Il fait partie de la famille des brassicacées, anciennement nommée crucifères (choux, moutarde, navet), tout comme le cresson.







ATOUT SANTÉ


Riche en isothiocyanates, en glucosinolates et en raphanine, ces composés lui confèrent des propriétés antifongiques, antibactériennes et anti-cancérigènes.


Grâce à sa teneur élevée en vitamines C et en soufre, le radis permet à notre foie de produire du glutathion, un puissant antioxydant, immunostimulant et détoxifiant.


Le jus frais de radis, en favorisant l’écoulement de la bile, constitue un précieux remède en cas de constipation. Considéré également comme un excellent expectorant naturel, il fluidifie les mucosités.



UN SIROP FAIT MAISON : 2 radis en lamelles, macérées à couvert pendant 12 heures au frigo, avec le même poids de sucre. Passez la macération à l’étamine et pressez pour en extraire le sirop.


ATTENTION : Le radis noir est à exclure en cas de lithiases biliaires. Risque d’obstruction.



 

Recette proposée par Karin Schepens, Naturopathe