"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Un Cancer ! Et après ?



Comment vivre la période parfois compliquée de l’après cancer et avancer sur le chemin d’une nouvelle version de soi-même.



En rémission. Et maintenant ?

Après l’annonce du diagnostic de cancer, tout s’enchaîne généralement assez vite. Jour après jour, entre les différents rendez-vous et traitements (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie), il faut tenir bon coûte que coûte. Puis arrive enfin le jour tant attendu où l’on vous annonce : « Vos traitements sont terminés, vous êtes en rémission ». Tout s’arrête du jour au lendemain. C’est alors que débute l’étape parfois difficile de l’après cancer. Pour l’entourage, tout est terminé et il faudrait reprendre le cours de notre vie comme si de rien n’était. Les cheveux repoussent, les effets secondaires lourds disparaissent peu à peu mais il reste à gérer ce vide et cette angoisse de la récidive potentielle. Car rémission ne veut pas dire guérison. Il faut du temps pour apprendre à naviguer avec cette incertitude et les effets secondaires invisibles comme l’extrême fatigabilité ou des troubles cognitifs tels que les pertes de mémoire qui perturbent le quotidien. Et pourtant, cette période est aussi très riche en enseignements et découvertes sur soi-même. Rien ne sera plus jamais comme avant. Les choses seront différentes, pas forcément moins bien. C’est l’occasion de redéfinir ses priorités, de faire connaissance avec son nouveau moi ou de s’interroger: Comment accueillir la personne que je suis devenue ? Comment faire comprendre à mon entourage que je ne suis plus tout à fait la même?

Se faire accompagner

Une pression invisible mais bien réelle nous pousse à « tourner la page », comme s’il ne s’était rien passé. Et pourtant certaines questions demeurent : qui suis-je après tout ça ? Que vais-je faire maintenant ? Qu’est-ce qui est réellement important pour moi ? Selon le psychiatre Boris Cyrulnik, la résilience est un ensemble de processus qui permet de surmonter un traumatisme psychologique afin de se reconstruire. Dans certains cas, le recours à un onco-psychologue est nécessaire. Le coaching est également un accompagnement très utile sur ce chemin de (re)découverte de nos ressources intérieures. Le coaching est une mise en mouvement et le coach, un facilitateur de changement apportant un nouvel éclairage au coaché. Une page se tourne et un nouveau chapitre passionnant commence. Coach et coaché avancent ensemble vers la réalisation d’objectifs fixés de commun accord.


Pendant cet après-cancer, il est également intéressant, voire indispensable, d’apprendre à écouter ses envies profondes, ses besoins et à se fixer de nouvelles limites. C’est le moment idéal pour se poser, se recentrer, rentrer dans un mode cocooning sans culpabilisation et prendre soin de sa personne dans sa globalité.


Retour au travail

L’une des grandes difficultés de l’après cancer est la question du retour au travail. Cette étape est pourtant cruciale car retrouver son emploi, c’est aussi réinvestir dans sa vie, retrouver une vie sociale et se garantir un revenu financier. Voici une liste de conseils de l’asbl Travail & Cancer, pour retrouver en douceur le chemin du travail après la maladie :


Prenez le temps nécessaire pour récupérer après les traitements

  • Échangez avec votre médecin à propos des effets secondaires

  • Maintenez la communication avec votre employeur et vos collègues pour faciliter la réinsertion

  • Pratiquez la méditation ou la pleine conscience

  • Essayez de déléguer un maximum vos tâches domestiques

  • Essayez la technique du « bullet journal » qui permet d’avoir une vue d’ensemble de votre emploi du temps et de mieux définir des priorités

  • Acceptez de devoir vous adapter… Ce n’est plus comme avant, c’est autrement.

  • Valorisez votre expérience de la vie car votre cancer peut être une « valeur ajoutée ».

  • Ne vous surestimez pas. Le risque de dépression dû à un retour trop rapide existe.

  • Ne vous sous-estimez pas. Vous avez traversé une tempête, vous êtes incroyable !

Thérapies complémentaires

Quand on soigne un cancer, on cherche avant tout à préserver la vie. Heureusement, grâce aux nombreux progrès de la médecine, de plus en plus de malades guérissent du cancer. Tout ce qui peut contribuer à améliorer la qualité de vie des patients et à mieux supporter les traitements doit être mis en œuvre. L’intérêt des thérapies complémentaires pour accompagner le patient pendant et après la maladie n’est plus à démontrer. En 2007 déjà, le docteur David Servan Schreiber pointait l’importance et le rôle de l’alimentation, l’activité physique ou la méditation dans la prévention et l’accompagnement des cancers. Parmi d’autres outils qui ont déjà fait leurs preuves, citons le yoga, l’homéopathie ou la naturopathie. Compte tenu d’interactions possibles avec certains compléments alimentaires, il est important de faire appel à des professionnels bien formés. La question à se poser ici est : «Qu’est-ce qui peut me faire du bien et contribuer à ma qualité de vie ?» Chaque personne peut concrètement choisir d’être acteur de ses traitements. L’oncologie intégrative centrée sur les besoins individuels du patient associe traitements conventionnels et complémentaires et permet de mieux supporter les différents effets secondaires.


Cette période de l’après-cancer n’est-elle pas finalement le moment de se recentrer sur soi-même car comme le dit si bien Carl Gustav Jung « Je ne suis pas ce qui m’est arrivé, je suis ce que je choisis de devenir».







Coach et ateliers « Un Instant à Moi » Instructrice certifiée de pleine conscience pour enfants 0477 19 16 12 www.cinda-uninstantamoi.com






Coach, disability manager, formatrice et autrice

www.magalimertens.com

« Je rebondis après mon cancer », Éd Jouvence

« Retourner au travail après un cancer.

La réintégration, un processus collectif », Éd. Jouvence











Articles du dernier numéro