"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Traçabilité des produits bio – label de qualité pour le consommateur


La traçabilité du bio, outre son caractère obligatoire et réglementaire, revêt d’autant plus d’enjeux que la consommation de produits Bio ne cesse de croître dans un contexte de prix supérieurs au conventionnel suscitant potentiellement des comportements frauduleux.


La traçabilité a pour principal objectif de nous assurer, consommateurs que ce que nous achetons est bel et bien Bio.


Tout opérateur des filières agricole et agroalimentaire biologiques est contrôlé et certifié par un organisme indépendant. Cet organisme est agréé par les pouvoirs publics régionaux et nationaux dans le respect des normes Européennes en vigueur.


Les contrôles s’exercent de la fourche à la fourchette : producteurs, éleveurs, transformateurs, magasins … chaque acteur est contrôlé. Prenons un exemple concret : le contrôleur vérifie que les pommes de terre du producteur ont été semées avec des semences bio et qu’elles n’ont pas été traitées avec des substances phytopharmaceutiques non autorisées ; le contrôleur s’assure que la quantité de la production est en rapport avec la quantité de semences achetées.



Le contrôleur se rend chez le grossiste à qui les pommes de terre ont été vendues où il vérifie notamment les éléments suivants : les pommes de terre bio sont conservées séparément des non bio, analyse d’échantillons afin de détecter d’éventuelles traces de produits phytopharmaceutiques non autorisés, contrôle que les quantités vendues correspondent à celles achetées.


Ensuite le contrôleur se rend chez le transformateur à qui les pommes de terre ont été vendues. Il s’assure que les purées de pommes de terre ne contiennent pas de substances non autorisées, il contrôle les stocks et comptabilité pour identifier d’éventuelles différences interpellantes ; le contrôleur passe en revue la recette pour identifier des excipients ou ingrédients non autorisés, et enfin il vérifie l’étiquetage.


Une fois en magasin le contrôleur s’assure que le commerçant a indiqué la nature et l’origine du produit.


Ces contrôles rigoureux permettent d’identifier des fraudes (exemples : conventionnel présenté comme bio ; « belgisation » de produits étrangers …)  d’autant plus tentantes que les prix de la nourriture Bio sont sensiblement supérieurs au conventionnel (en moyenne 30%) dans un contexte de demande croissante des consommateurs (100% ces 10 dernières années).




Articles du dernier numéro

31, Rue de la Terre Franche

5310 Longchamps, Belgique

hello@etreplus.be

Tél : 081 43 24 80

  • White Facebook Icon

© 2019-2020 Être Plus. Tous droits réservés.