"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Se relier à plus grand que soi !


Pour s’affirmer en face du monde extérieur, l’homme a besoin de l’évidence de son expérience intérieure, de son vécu transcendant.


Jung, Présent et avenir


Le grand psychiatre suisse ajoutait que seuls ce vécu et cette expérience pouvaient « épargner à l’être humain l’inévitable glissement dans la masse collective. »


Aujourd’hui, dans notre monde en mutation, sa remarque s’avère d’autant plus pertinente qu’il est impossible, à partir de notre seule opinion, de voir clair dans les informations contradictoires qui fusent de tous les côtés. Il serait aisé par contre de se laisser séduire et aliéner par l’apparente simplicité de la technologie moderne et de tomber dans les pièges de l’inconscient collectif. Continuerons-nous à nous cramponner à l’interprétation d’autrui, par le biais des médias et des réseaux sociaux ou saurons-nous faire silence pour nous relier à la réalité de notre présence à l’instant et nous abandonner à elle ? « Serons-nous, s’interroge en substance Bernard Montaud, hébétés devant les images extérieures, qui prennent le relais de notre intelligence, ou habités par nos images intérieures et par nos intuitions et les réponses créatives qu’elles nous suggèrent ? »


Il semble donc plus que jamais nécessaire de nous ancrer dans notre cœur et d’apprivoiser notre géographie intérieure, car elle seule recèle la boussole capable de maintenir le cap pour nous conduire vers notre plus grand bien et celui de la planète.