"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Plus d’énergie, moins de stress et une attitude positive grâce au rhodiola


Dès qu’un stimulus extérieur perturbe notre équilibre biologique ou psychologique, nous subissons un stress. Nous disposons de systèmes de contrôle pour rétablir l’équilibre, mais cela est de moins en moins efficace chez l’homme moderne. Les conséquences possibles sont la fatigue, le burn-out, la nervosité, la dépression, la perte de la mémoire et de concentration. La Rhodiola rosea, aux propriétés adaptogènes, peut nous aider.


Le prix du stress

Le rythme trépidant de nos vies, l’adaptation à de nouveaux rythmes de travail, les inquiétudes quant à nos finances, le cadre social changeant, la crainte de l’avenir conduit chacun d’entre à un excès de stress. Notre mode de vie particulièrement déséquilibré́ depuis quelques mois (trop peu de détente et de partages, manque d’exercice, alimentation trop riche) entraine fatigue, apathie, nervosité, abattement et confusion.


Burn-out

Un nombre grandissant de personnes se voient diagnostiquées un « burn-out ». Aujourd’hui reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé, l’épuisement professionnel est la combinaison de trois symptômes :

manque d’énergie ou épuisement, frustration ou satisfaction professionnelle insuffisante, et efficacité professionnelle réduite (clarté d’esprit, prise de bonnes décisions). Ces 10 dernières années le nombre de burn-out a progressé de plus de 60%.


Une arme contre le burn-out

Dans la nature, il existe des plantes appelées «adaptogènes» qui augmentent la résistance aux stimuli chimiques, physiques et biologiques. La rodiole ou racine de rose (Sedum roseum, Rhodiola rosea) est une des plantes, si non la plante la plus efficace pour s’attaquer avec succès aux trois principaux symptômes du burn-out, sans oublier évidemment les nécessaires adaptations de notre mode de vie.


Originaire des régions montagneuses froides d’Eu-rope et d’Asie, la racine de cette plante est utilisée depuis des siècles comme remède anti-stress et augmenter l’énergie. Il contient divers composants agissant favorablement sur l’axe hypothalamo-hypo-physo-surrénalien (« l’axe du stress ») limitant ainsi la libération de cortisol.



Une efficacité prouvée

L’efficacité des extraits de rhodiola, standardisés à 3% de rosavines et 1% de salidroside, a été démontrée dans plusieurs études. Ainsi, 68 patients souffrant de burn-out (âgés de 30 à 60 ans) ont été inclus dans une étude lors de laquelle ils ont reçu 200 mg d’extrait de rhodiola deux fois par jour pendant trois mois. Tous les symptômes de stress se sont améliorés chez les participants. Les résultats les plus importants ont été observés au cours de la première semaine, avec une diminution :

- la perception générale du stress,

- le sentiment de fatigue ou d’épuisement,

- le sentiment d’être agité,

- l’irritabilité,

- le manque de satisfaction et de joie,

- le sentiment de surmenage,

- la tension et l’inquiétude.


Dans le même temps, ont été constaté une plus grande clarté d’esprit et une meilleure capacité à prendre des décisions. Accessoirement les participants ont également rapporté une amélioration de leur activité sexuelle (excitation plus rapide, fréquence plus élevée , rapports plus satisfaisants).


Plus d’énergie, de meilleures performances

Bien sûr, il n’est pas nécessaire d’attendre d’être épuisé pour utiliser le rhodiola. On estime qu’environ un tiers des adultes, et plus encore des personnes âgées, souffrent de fatigue affectant leur vie quotidienne. Sans mesures adéquates, cela peut évoluer en syndrome de fatigue chronique. Dans bon nombre de cas, le rhodiola peut aider, surtout en combinaison avec des ajustements du mode de vie. Non seulement parce que le rhodiola, comme indiqué ci-dessus, augmente la capacité d’adaptation au stress, mais aussi parce qu’il stimule la production et la régénération de l’ATP, le principal fournisseur d’énergie de l’organisme.


En 2017, une étude ouverte a été menée auprès de 100 personnes souffrant de fatigue persistante (moins de 6 mois) ou chronique (plus de 6 mois). Une prise de 200 mg d’extrait de rhodiola, deux fois par jour, a entraîné une réduction de toutes les mesures de la fatigue et une amélioration des performances à tel point qu’à la fin de l’étude, 83% des participants se sentaient très ou beaucoup mieux. Cette étude a également constaté une diminution des sentiments de stress, d’anxiété, de panique et de phobie, une augmentation de la qualité du sommeil et une amélioration de l’exécution des tâches, avec une meilleure hiérarchisation et une réalisation plus rapide des objectifs.


Plusieurs études randomisées en double aveugle démontrent également que le rhodiola réduit la fatigue liée au stress, associée à une amélioration des performances mentales en termes d’attention, de mémoire et de concentration. Cela a été démontré chez des médecins en service de nuit, des étudiants pendant les examens, des militaires en formation et des adultes dont le travail est mentalement dur. Il a également été observé chez de jeunes adultes que la consommation de 200 mg d’extrait de rhodiola une heure avant un effort physique améliorait clairement les performances et l’endurance et réduisait les dommages musculaires.


Une attitude positive

Il n’est pas rare que le stress chronique et la pression excessive au travail aient des effets négatifs sur l’état d’esprit, avec un risque accru de sentiments négatifs voire dépressifs.


Dans nombre des études citées ci-dessus, il a été constaté que le rhodiola contribuait à une attitude plus positive chez les personnes stressées.

Bien que l’effet antidépresseur du rhodiola ne soit pas aussi fort que celui du safran ou du millepertuis, le rhodiola peut être envisagé si le facteur déclen-chant de la dépression est le stress ou la pression professionnelle.


Une étude a démontré que le rhodiola était presque aussi antidépresseur que la sertraline, mais qu’il n’entraînait pas d’effets secondaires gênants tels que les nausées et le disfonctionnement sexuel, ce qui explique pourquoi il a été présenté par les chercheurs comme le remède avec le meilleur rapport risques/bénéfices.


Particulièrement en ces temps bouleversés et d’inquiétudes, le rhodiola nous aide à surmonter nos émotions tristes et négatives, lorsque d’autres principes actifs (tels que les vitamines C et D, le Zinc, le Magnesium… contribue à renforcer nos défenses immunitaires (cf. l’article Santé « L’immunité, une histoire de terrain » ).


Articles du dernier numéro