"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Les plantes médicinales en biodynamie


Une approche vivante du végétal. L’intérêt croissant pour le soin par les plantes médicinales incite de plus en plus de personnes à cultiver ou à ramasser des plantes.



Dans le domaine de la santé plus que dans tout autre, la qualité maximale est essentielle pour parvenir à la meilleure efficacité thérapeutique. L’approche biodynamique, aujourd’hui reconnue en viticulture comme une méthode permettant d’atteindre l’excellence, a aussi fait ses preuves dans l’obtention de plantes médicinales de très haute qualité exprimant au mieux les caractéristiques et la nature profonde de chaque espèce végétale.

S’appuyant sur les recherches et l’expérience pratique en production de plantes médicinales, l’ouvrage « Les plantes médicinales en Biodynamie » (1) nous aide à changer notre regard sur ces dernières en permettant d’accéder à une vue originale sur la biochimie des plantes. Il présente aussi les pratiques de culture et de cueillette respectueuses de la nature du végétal. Les aspects spécifiques de la biodynamie sont développés en détail par l’exemple d’une quinzaine de plantes majeures de différentes familles telles que la menthe (cf. encadré), l’ortie, la sauge, la camomille ou la verveine.


Cet ouvrage s’adresse tant au producteur professionnel qu’à l’amateur ou au thérapeute qui souhaitent approfondir la compréhension des simples pour mieux les cultiver et les utiliser.


Ce livre est rédigé par un collectif d’auteurs, producteurs de plantes médicinales, botanistes, et chimistes s’inspirant tous de la démarche scientifi que de Goethe : Ernst-Michael Kranich, Jean-Michel Florin, Michael Kalisch, Isabelle Goury-Drai et Patrice Drai, Marion Haas et Stéphane Cozon, Catherine Segretain, Gauthier Baudoin, Soazig Cornu, Jochen Bockemühl.


Nous recommandons sa lecture à toute personne désireuse de cultiver des plantes médicinales en toute conscience.


La menthe poivrée (Mentha x piperita L.)


La menthe poivrée est une herbacée vivace grâce à ses rhizomes traçants. Appartenant à la famille des Lamiacées, elle résulte d'un croisement spontané entre la menthe aquatique et la menthe verte. Ses tiges carrées de couleur rouge• violet se dressent à 50 cm de hauteur environ. Ses feuilles simples et opposées vert foncé avec des reflets violets sont couvertes de poils sécréteurs d'huile essentielle. Les inflorescences sont des épis terminaux, les fleurs sont de couleur violet pâle; la plupart des graines avortent. Le parfum de la menthe poivrée est très intense, d'abord chaud, d'où l'appellation de (< poivrée 1> puis très frais, en raison de sa forte teneur en menthol.

On peut trouver de nombreuses variétés de menthe poivrée, et de nombreux clones, sélectionnés pour leur rendement en huile essentielle et leur productivité, mais qui ne sont cependant pas toujours résistants aux maladies ... Préférer une variété ancienne, type Mitcham, de Milly, d'Auvergne ou de Hongrie.

La menthe citronnée ou bergamote (Mentha x piperita subsp. citrata (Ehrh.) Briq.)

La menthe «citronnée», ou «bergamote» est une herbacée vivace grâce à ses rhizomes traçants. Ses tiges carrées de couleur vert.violet se dressent à 40 cm de hauteur environ. Ses feuilles simples et opposées sont vert franc, quelquefois bordées de violet (les plus jeunes de couleur vert très clair) et plus glabres que celles des autres menthes. Elles sont de forme ovale, dentées à la périphérie. Les inflorescences sont de courts épis terminaux à fleurs roses; la plupart des graines avortent. Le parfum de la menthe citronnée est frais et prononcé, évoquant les agrumes, avec une note de lavande ou de basilic (linalol et acétate de linalyle).


La menthe marocaine ou verte (Mentha spicata L.)

La menthe dite «marocaine» ou menthe verte ou menthe douce est une herbacée vivace grâce à ses rhizomes traçants, de la famille des Lamiacëes. Ses tiges carrées de couleur verte se dressent à 50 cm de hauteur environ. Ses feuilles simples et opposëes sont vert franc (les plus jeunes de vert assez clair) et couvertes de poils sëcréteurs d'huile essentielle. Elles peuvent être de forme plus ou moins allongée (menthe verte), ou assez rondes et gaufrées (menthe nanah). Les inflorescences sont des épis terminaux, les fleurs sont de couleur blanche à rose, mais la plupart des graines avortent. Le parfum de la menthe marocaine est frais, «chlorophyllien», sa saveur beaucoup plus douce que celle de la menthe poivrée.


Référence

(1) Les plantes médicinales en biodynamie. Éditions MABD 2020 – 280 pages – 23 euros - www.bio-dynamie.org


Articles du dernier numéro