"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Les changements de l’éveil spirituel



Le psychologue anglais Steve Taylor, dans son dernier livre Eveils extraordinaires (1), classe les changements que l’éveil apporte dans la vie de l’individu en quatre catégories : perceptive, affective, cognitive, comportementale. Taylor a raison : les effets de l’éveil sont puissants, nombreux et touchent toutes les dimensions de l’existence. Il faudrait un livre entier pour les décrire mais voici quelques-unes des transformations les plus notables :


Changements perceptifs d’abord : avec l’éveil, les perceptions deviennent plus intenses, plus vives, comme si le monde avait été soudainement lavé à grande eau. Les couleurs, les sons, les goûts… sont vécus avec une nouvelle richesse, ignorée depuis l’enfance. Un sentiment nouveau de l’éternité se réveille aussi : nous sentons l’éternité au cour de chaque moment.


Changements affectifs ensuite : l’éveil conduit à un détachement des pensées, à une tranquillité intérieure. Nous expérimentons alors un bien-être immuable, largement indépendant des circonstances extérieures. Nous nous sentons aussi beaucoup plus remplis de compassion pour les autres et d’amour pour le monde. Un sentiment profond de gratitude emplit le cœur pour chaque instant.


Changements cognitifs également : l’éveil change notre compréhension de nous-même et du monde. Nous cessons de nous identifier à notre corps, à notre individualité, et notre identité s’élargit considérablement en découvrant que nous sommes une Présence sans limite et sans forme, bien plus vaste que le moi.


Changements comportementaux enfin : d’abord, nous n’avons plus besoin de nous agiter pour exister comme avant ; nous ressentons au contraire un plaisir pour la tranquillité, l’inaction, le silence, la contemplation. Et quand nous agissons, nos actions sont beaucoup moins guidées par des demandes égoïstes du moi, mais elles proviennent plus souvent d’un sentiment d’unité. Nos relations avec les autres sont vécues dans l’ouverture et l’accueil avec un sens profond de l’unité.


Bien sûr, d’un certain point de vue, on pourrait soutenir aussi que l’éveil ne change rien, car ce à quoi nous nous éveillons avec cette réalisation, c’est ce que nous sommes déjà et depuis toujours. De plus, l’éveil ne va pas nous faire vivre « au-dessus de l’arc-en-ciel », coupés du monde et des problèmes afférents à la vie humaine : santé, argent, relations etc… Les problèmes existent encore ; mais ils sont vécus tout à fait différemment, à partir d’une autre perspective, à partir de cette Présence ouverte, éveillée, sans limite que nous sommes vraiment. Ainsi on est autorisé à dire aussi que l’éveil change tout.


Les deux sont vrais : Rien et Tout.


Comme la Présence, qui est à la fois non-chose et toutes choses.













 

(1) Extraordinary awakenings, Steve Taylor, New World Library, 2021, à paraitre chez Almora en aout 2022.