"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Les bienfaits d’une réduction de notre consommation de sucre sur notre santé



Notre corps a-t-il vraiment besoin de sucre ?

Les sucres, également appelés glucides, sont le carburant de nos cellules. Mais le seul sucre indispensable à l’organisme est le glucose. Au cours de la digestion, les glucides rapides et lents ingérés, sont transformés en glucose. Le glucose est ensuite transformé en glycogène pour être stocké dans le foie et dans les muscles. En plus de fournir de l’énergie, les glucides participent à la régulation de l’appétit et joue un rôle sur le fonctionnement du cerveau ! L’OMS recommande de limiter l’apport en sucre à 5 % des apports journaliers chez l’adulte et chez l’enfant. Cela correspond à 25 gr par jour pour un adulte(1).


Les effets négatifs du sucre

Le sucre agit sur le cerveau pour créer une addiction au même titre que le taba(2). Plus précisément, le sucre freine la suppression de l’hormone ghréline, qui signale la faim au cerveau(3).


Il perturbe également le rôle de la leptine, hormone de satiété et celui de la dopamine. Cette altération du signal de la dopamine dans le centre de récompense du cerveau, oblige à consommer plus de sucre pour obtenir le même niveau de satisfaction. Son impact sur les apprentissages et la mémoire est confirmé par différentes études(4).

Les sucres cachés

Nous savons que les pâtisseries, les sodas et même les aliments salés comme les biscuits apéritifs ou les sauces contiennent du sucre. Un soda contient 40 gr de sucre et une barre chocolatée plus de 50 gr alors que l’OMS en recommande 25 gr par jour ! Le sucre se cache derrière plusieurs noms : dextrose, fructose ou encore maltose. Le moyen le plus sûr de les éviter est de limiter les plats industriels à ceux qui contiennent peu d’ingrédients !


Comment réduire sa consommation de sucre?

Privilégions les aliments non transformés

Les fruits contiennent naturellement du glucose, du saccharose et du fructose. Complété par les légumes, les légumineuses, les oléagineux, les céréales complètes : ils constituent

une bonne source de glucide.


Adoptons le petit-déjeuner protéiné

Inviter les protéines et les bonnes graisses au petit-déjeuner aide à freiner la consommation de sucre. Privilégions les céréales complètes, les protéines telles que des œufs et des bonnes graisses comme l’huile d’olive !


Les bienfaits d’une diminution ou d’un arrêt du sucre

En plus de perdre du poids et de limiter les risques de diabète de type 2 et autres pathologies de civilisation, se rapprocher des apports journaliers en sucre recommandés par l’OMS, peut nous permettre de retrouver :

  • Un système immunitaire renforcé : en diminuant la consommation de sucre, les défenses de l’organisme se renforcent et nous réduisons notre sensibilité au virus, aux allergies et à l’asthme.

  • Une haleine fraîche et des dents saines

  • Une peau plus souple : l’abus de sucre altère la production de collagène qui maintient l’élasticité de la peau.

Articles du dernier numéro