"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Le potentiel exceptionnel de la quercétine



L’effet bénéfique de nombreuses plantes est déterminé par les flavonoïdes qu’elles contiennent. Il s’agit d’une classe de plus de 6000 pigments qui soutiennent notre santé dans divers domaines. La «reine des flavonoïdes” est la quercétine, une substance extraites des baies de sureau, de canneberges, du chou frisé, du thé vert, des oignons rouges et des pommes.


Trois propriétés essentielles

La raison pour laquelle le flavonol quercétine réserve tant de bienfaits repose sur trois mécanismes importants:

  • immunomodulatoire : renforcement de l’immunité en cas de faible résistance (action surtout antivirale) et inhibiteur de réactions excessives du système immunitaire, comme dans le cas des allergies (action anti-allergique).

  • antioxydant : la quercétine inhibe fortement les radicaux libres et protégé donc les cellules et les organes contre les dommages, et le corps contre les symptômes du vieillissement prématuré

  • anti-inflammatoire : la quercétine bloque l’inflammation chronique à l’origine de la plupart des maladies dégénératives. Elle inhibe différentes enzymes impliquées dans la production de prostaglandines et de leucotriènes, hormones favorisant l’inflammation

Les principales indications de la quercétine :

  • infections virales, légères à graves : la quercétine a un effet antiviral prononcé dû au ralentissement de la pénétration des virus dans les cellules (endocytose) et à l’augmentation de la réponse immunitaire des cellules infectées. Elle est donc très utile dans le traitement du rhume (rhinovirus), de la grippe (influenza et infections virales graves). L’efficacité de la quercétine a notamment été démontrée contre les entérovirus (1), le virus MERSCoV et autres coronavirus. Elle peut être combinée avec le zinc pour augmenter la réponse immunitaire.

  • allergies telles que le rhume des foins, l’asthme, les allergies cutanées (urticaire, allergie au soleil) et les intolérances alimentaires : la quercétine réduit l’inconfort lié aux allergies grâce à son effet anti-inflammatoire mentionné ci-dessus. La quercétine inhibe également la sécrétion par les mastocytes de la substance histamine responsable de nombreuses réactions allergiques (gonflement des muqueuses, sécrétion anormale de mucus, rougeurs …). Elle inhibe également l’accumulation d’IgE et l’activité des éosinophiles, deux facteurs qui contribuent aux symptômes allergiques. Pour les symptômes saisonniers, il est recommandé de commencer à prendre la quercétine environ 5 semaines avant la période d’allergie prévue. Des études ont démontré que la quercétine améliore le confort respiratoire, soulage les symptômes d’asthme, réduit le besoin de gouttes nasales et d’inhalateurs, empêche la diminution du volume respiratoire due à l’asthme et inhibe les symptômes allergiques de la peau.

  • de meilleures performances (aussi chez les athlètes !) : l’exercice intensif produit beaucoup de radicaux libres, qui compromettent entre autres la production d’énergie mitochondriale. La quercétine peut inhiber la pression excessive exercée par les radicaux libres. Si l’on ajoute à cela le fait que la quercétine dilate également les vaisseaux sanguins et améliore ainsi l’approvisionnement en oxygène et en nutriments, on comprend que la quercétine améliore l’endurance et la récupération.

  • maladies cardiovasculaires, troubles circulatoires et hypertension : les maladies cardiovasculaires sont principalement causées par une inflammation chronique ; or la quercétine réduit l’inflammation mais aussi l’athérosclérose (2) en inhibant l’oxydation du cholestérol LDL, en réduisant l’adhésion des plaquettes aux parois vasculaires et en protégeant l’endothélium de la paroi vasculaire contre les dommages causés par les radicaux libres. La quercétine est utile dans les cas d’hypertension (3) car elle contribue à assouplir les vaisseaux sanguins.


D’autres applications intéressantes :

En raison de ses effets antioxydants, anti-inflammatoires et immunomodulateurs, la quercétine peut être utile dans

d’autres domaines :

  • Troubles de la mémoire et de la concentration, prévention de la démence et inhibition des maladies nerveuses dégénératives

  • Arthrose, arthrite et goutte

  • Les signes précoces du vieillissement : cataracte

  • Inhibition du cancer : en particulier du côlon et rectum, de la prostate, du pancréas, et de la peau

  • Inflammations et infections chroniques de la prostate, de la vessie et des ovaires

  • Fatigue chronique

  • Ostéoporose


Une bonne absorption, une synergie idéale

Comme pour de nombreux flavonoïdes, la quercétine n’est pas facilement absorbée dans les intestins. L’absorption peut être considérablement améliorée en la combinant à de la lécithine de tournesol.


Tout comme dans la nature, où les bioflavonoïdes sont présents avec la vitamine C, la combinaison de la quercétine et de la vitamine C apporte un surcroît d’efficacité en particulier lorsque la vitamine C est sous forme liposomale. La prise de quercétine ne provoque pas d’interactions avec des médicaments antithrombotiques et antidiabétiques. Cependant nous vous recommandons d’informer votre médecin traitant.








RÉFÉRENCES :


(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6069798/

(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6658003/

(3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3991028/

Articles du dernier numéro