top of page
Ancre 1

"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Le Chardon-Marie : protection, détoxication et récupération du foie




Notre foie est mis à rude épreuve par notre mode de vie occidental. Ce dernier se caractérise par une alimentation riche en graisses industrielles et sucre raffiné, des fruits et légumes issus de cultures agricoles utilisant bien trop d’intrants chimiques et d’engrais synthétiques, des boissons alcoolisées et, pour certains d’entre nous, des médicaments. Même un mode de vie sain ne nous épargne pas la pollution !



Un foie surchargé


Parmi les plus grandes glandes de notre corps, le foie remplit plusieurs fonctions cruciales : il traite et stocke les nutriments, intervient dans le métabolisme des nutriments, traite les graisses et favorise leur digestion grâce à la bile. Non seulement notre alimentation surcharge notre foie mais celui-ci subit de nombreuses autres agressions : toxines environnementales (PCB, dioxines, métaux lourds, pesticides...), médicaments et substances toxiques avec lesquelles nous sommes en contact (poussières fines, peintures, laques, phtalates, détergents...). Le rôle du foie est de nous protéger de toutes ces agressions en éliminant ces substances nocives. Ajouté à cela le stress de nos vies trépidantes, il n’en faut pas davantage pour que notre foie tire la sonnette d’alarme : manque d’appétit, mauvaise digestion, fatigue, nausées, maux de tête, manque de sommeil.



Le chardon-Marie, la plante de référence pour le foie


De son nom scientifique Silybum Marianum, le chardon-Marie, originaire du bassin méditerranéen, offre de nombreux bénéfices pour la santé hépatique, déjà constatés par les Grecs de l’antiquité. Ce magnifique chardon contient dans ses graines, sous la forme de « silymarine », un complexe de flavonoliganes hautement antioxydants : la silybine (la plus forte), la silychristine et la silydianine. Grâce à leurs puissantes propriétés antioxydantes, ces substances protègent les membranes des cellules du foie contre la peroxydation (1) des lipides, améliorant ainsi l’intégrité, la fonction et la survie des cellules du foie. Les bienfaits en terme de détoxification du foie ont fait l’objet de multiples études unanimes (2) : le chardon-Marie produit naturellement du glutathion qui va être utilisé pour désactiver les toxines et les rendre solubles dans l'eau, ce qui permet leur élimination par les reins et les intestins. On observe également des effets anti-inflammatoires sur les cellules du foie, où les cellules de Küpffer hyperactives sont freinées et l’accumulation des substances inflammatoires que sont les leucotriènes et les prostaglandines de type 2 est empêchée. Le chardon-Marie augmente également la capacité de régénération des cellules hépatiques en favorisant la synthèse des protéines, freine la formation excessive de tissu conjonctif ou « fi brose » dans le foie, améliore l’immunité et agit de façon antivirale.



Une large application


En raison de tous ses effets, le chardon-Marie a de nombreuses applications en médecine complémentaire :

  • en premier lieu pour protéger ou réparer les dommages causés au foie par les substances toxiques telles que les PCB, les dioxines, les poussières fines, les additifs alimentaires, les acides gras trans, l’alcool et les médicaments (paracétamol!) ;

  • il peut également être utile dans diverses formes d’inflammation ou d’hépatite (alcoolique, virale aiguë et chronique comme l’hépatite C) ;

  • en raison de son effet antifibrotique, le chardon-Marie, surtout dans les premiers stades, peut inhiber la cirrhose du foie due à l’alcool, l’hémochromatose et l’hépatite chronique ;

  • pour les occidentaux, il est intéressant de constater que le chardon-Marie contribue à inhiber ou à inverser l’infiltration de la graisse dans le foie (NAFLD, Non Alcoholic Liver Disease ou maladie du foie gras), ce qui est pas important pour freiner l’évolution vers une inflammation chronique du foie (NASH ou Stéatohépatite Non Alcoolique) ;

  • le chardon-Marie est souvent utilisé dans le traitement du cancer pour réduire la toxicité des produits chimiothérapeutiques, favoriser la détoxification des produits chimiothérapeutiques et obtenir de meilleurs résultats ;

  • En cas de diabète de type 2, il peut souvent réduire le taux de glucose et la charge hépatique ;

  • En cas de plaintes articulaires, il peut avoir un effet anti-inflammatoire.



Phytosome pour une meilleure absorption


Il est important de noter que le complexe actif silymarine n’est pas toujours bien absorbé. L’absorption du principal composant, la silybine, peut être augmentée de façon spectaculaire en le liant à la phosphatidylcholine de la lécithine de tournesol. Il a été démontré que ce « phytosome », en combinaison avec la vitamine E par exemple, a un effet très significatif dans la NAFLD.


La prise de complément alimentaire n’est pas anodine, il est donc essentiel de consulter votre médecin traitant.











 

Références:

  1. Réaction chimique consistant à porter un atome ou une molécule au plus haut degré possible d'oxydation. (Larousse)



ความคิดเห็น


bottom of page