"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

La thérapie par l’eau froide : comment booster votre potentiel vital



Revitalisante, régénérante, stimulante, tonifiante et accessible à tous, l’eau froide favorise inévitablement un changement susceptible d’améliorer et de conserver sa santé et son bien-être. Les techniques hydrologiques vous offriront des effets bénéfiques considérables sur votre santé et votre mieux être. On peut d’ailleurs constater que les personnes qui pratiquent régulièrement les bains en eau froide sont en meilleure santé et ont une meilleure condition physique. En pratiquant ces bains régulièrement, ils conduisent à une réponse adaptative et renforcent l’organisme, le corps luttera mieux contre le stress oxydatif une fois qu’il est habitué à la nage en eau froide ce qui permet de répondre à de nombreuses problématiques tant au niveau curatif que préventif. L’immersion en eau froide, a aussi fait ses preuves auprès des sportifs aussi bien en terme de récupération que de revitalisation énergétique et cellulaire. Découvrez les nombreux bienfaits et les différentes méthodes de l’eau froide sur votre santé.



Les deux grands axes : Prévention et Bien-être

La pratique des soins en eaux froides est l’un des outils thérapeutiques les plus simples et efficaces avec l’alimentation. Cette méthode a depuis longtemps fait ses preuves en incitant l’organisme à guérir de ses propres forces, minimisant le risque de développer de nombreuses pathologies en agissant sur la cause principale de celles-ci. Bain de mer, douche froide, bain dérivatif, trempage partiel qui consiste à rafraîchir son entre jambe dont le périnée et les deux plis inguinaux entrainant la mobilité des fascias et de l’intestin, douche écossaise etc.. Remise au gout du jour, l’hydrothérapie est devenue très prisée dans les thalassothérapies et les cures thermales pour traiter la fatigue, l’anxiété, le stress et même pour mincir car sous l’effet du froid, le corps brûle des calories pour se réchauffer.


L’eau froide renforce le métabolisme et corrige les troubles et les déséquilibres physiologiques (capables d’induire à la longue de nombreuses pathologies) pour une action générale régulatrice extrêmement positive sur l’ensemble de l’organisme. D’après de nombreuses études médicales, la fréquence cardiaque, la pression artérielle et le rythme respiratoire augmentent et les hormones du stress sont éliminées. En cas de déprime, de sensation de tristesse, vous trouverez par cette pratique une sensation de bien-être et de dépassement de soi grâce à la production de sérotonine (hormone du bien-être) provoquée par le froid.


En effet, l’eau froide intervient sur divers processus métaboliques et aura une action sur l’ensemble des systèmes de l’organisme en passant par le système nerveux, hormonal, musculaire, cardiovasculaire, respiratoire, musculaire et circulatoire tout en optimisant la vitalité de nos organes, régulation de la température corporelle.


Les effets de l’eau froide sur l’organisme

La pratique des bains en eau froide stimule le système immunitaire dans son ensemble, particulièrement le système nerveux et endocrinien qui sont les deux systèmes de régulation de l’organisme : ils contrôlent tout !


Au niveau circulatoire, l’eau froide engendre la stimulation des glandes de tout le système hormonal en général et de la circulation lymphatique augmentant aisément la microcirculation et l'oxygénation cellulaire. Notre sang est mieux réparti dans le corps par le phénomène de vasoconstriction purifiant et augmentant l’assimilation des minéraux, nutriments et en évacuant les toxines et les métaux lourds responsables de nombreuses pathologies. Notre sang est propre et mieux irrigué. Cette relance de la micro-circulation aura un impact favorable en diminuant la sensation de jambes lourdes et d’insuffisance veineuse.


En accélérant le rythme métabolique l’eau froide active et boost le système immunitaire, le froid va accélérer et activer le système immunitaire augmentant la production des lymphocytes T, une variété de globules blancs préservant votre santé. De plus, la pratique des bains froids permet une libération d’endorphines, hormones du bien-être, telles que la sérotonine, l’adrénaline et la dopamine. Sous l’effet de l’eau froide, ses hormones seront sécrétées de façon plus optimale, régulant pulsions et émotions négatives pour un effet anti dépresseur absolu, ainsi que par la libération des molécules anti-inflammatoires permettant la réparation des tissus lésés par une production accrue d’oxygène. On observe chez les baigneurs réguliers une activation du système immunitaire, ce qui conduit une libération plus importante de cellules sanguines, notamment des globules blancs fabriqués dans le thymus, une glande du système endocrinien.


Les actions de l’eau froide

Prendre une douche froide dans la journée ou une douche écossaise 1h avant le sommeil vous aidera à vous endormir plus facilement tout en agissant sur l’humeur par la libération de sérotonine, précurseur de la mélatonine, hormone du sommeil. La mélatonine est sécrétée par la glande pinéale entre 2h et 5h du matin et régule le cycle circadien et les troubles du sommeil. Un bain froid dans la journée facilite l’endormissement et le sommeil ainsi qu’une production de mélatonine plus importante. La douche écossaise est un excellent remède, le contraste entre l’eau chaude et l’eau froide dilate puis contracte les vaisseaux sanguins réactivant le système nerveux végétatif (cœur, estomac, foie) mais aussi le système hormonal et immunitaire. Une fois calmé avec de l’eau fraîche, le passage à l’eau chaude incitera le corps à se refroidir, permettant au stress de se dissiper et favorisant l’endormissement. Votre sommeil sera régénérateur. Après un bain ou une douche froide, on se sent vivifié, détendu et régénéré en énergie. Deux minutes sous l’eau froide suffiront.


Analgésique et antalgique, le froid va ralentir la conduction des messages nerveux grâce à la micro-circulation et sera d’un grand soutien pour le système musculaire évacuant l’acide lactique, prévenant ainsi le gonflement tissulaire et la dégradation musculaire par un processus d’épuration rénale globale.


Dans le cas d’une inflammation, la vasoconstriction induite par le contact du froid contribue à limiter l’afflux de sang généré par l’inflammation pour un puissant effet anti-inflammatoire.


De plus, son action détoxifiante générale induisant la vasoconstriction va solliciter nos organes de nettoyages profonds, les fameux émonctoires qui vont permettre l’évacuation des surcharges et toxines donnant l’envie d’uriner afin de permettre l’évacuation des acides et des déchets métaboliques. Le corps élimine mieux ses déchets après un bain en eau froide.


Action perte de poids

L’eau froide, en activant la circulation sanguine, stimule la combustion des graisses, ce qui permet d’évacuer les mauvaises graisses qui déforment notre silhouette, car quand le corps a froid, il brûle de l’énergie.


Bon à savoir !

Au contact du froid, la graisse brune s’active et brûle des calories pour mainteneur la chaleur corporelle, de plus le gras brun est favorable au bon fonctionnement du métabolisme. En stimulant la production de ce bon gras par la pratique sportive quotidienne et le contact dans une atmosphère froide, vous pourrez aisément transformer ce gras blanc, qui déforme votre silhouette, en graisses brunes.


Une fois par semaine, un bain froid accroit la fermeté et la tonicité de la peau en resserrant les pores et les écailles des cheveux pour un véritable soin anti-âge.


Booste la fertilité masculine et féminine

Un autre point important est l’effet stimulant de l’eau froide sur la croissance et le développement des caractères sexuels ce qui joue un rôle sur la production d’énergie. L’action direct de l’eau froide sur les gonades, dont la fonction précise est liée à la reproduction et aux fonctions sexuelles, augmente la production naturelle de l’hormone stéroidienne « la testostérone » chez l’homme. De ce fait, la testostérone stimule et augmente la production de spermatozoides sains et en grande quantité chez l’homme. Chez les femmes, l’eau froide à une influence directe sur la qualité des ovaires et la fertilité ainsi que sur la force globale et le niveau d’énergie. On peut dire qu’en optimisant tous ces paramètres, l’eau froide aura une action directe sur les organes du système hormonal sous jacent, qui optimiseront grandement tous ses paramètres.


Les différentes méthodes adaptées en fonction des différentes constitutions physiques

En analysant notre mode de vie, notre environnement, notre alimentation, la qualité de notre sommeil et notre niveau de stress, on peut réduire les insuffisances de fonctionnement de nos cellules, saturées par des déchets métaboliques et des toxines, qui induisent un déséquilibre de notre terrain à l’origine de manifestations extérieures : fatigue, nervosité, dépression, inflammations, troubles ostéo-articulaires, troubles digestifs etc...


Dans ces différents cas, l’eau froide sera une technique complémentaire très avantageuse qui va vous permettre de booster vos capacités d’auto-régénération et d’élimination par l’activation de la micro-circulation. Faire un diagnostic en consultation, comme un auto-diagnostic suggéré ci-dessous, de votre mode de vie en lien avec votre constitution physique vous permettra de connaître la méthode et les applications les plus favorables à une remise en forme de votre organisme et de votre corps.


  • Si vous êtes sportifs et plutôt en bonne condition physique, tous les différents degrés de températures vous seront favorables, vous pourrez avoir recours aux bains froids compris entre 9 et 15 degrés (de 5 à 15 minutes) progressivement en augmentant la durée, accessible à tous, idéal pour les sportifs en phase de récupération aussi bien qu’avec des bains très froids compris entre 4 et 8 degrés (deux minutes suffiront). Pour cela être en bonne condition physique et pratiquer de courts intervalles si vous êtes débutant, extrêmement bénéfique aussi pour les sportifs en phase de récupération.

  • Pour les personnes minces, ayant une perte de vitalité et de résistance nerveuse, épuisées, avec des problèmes de digestion ou d’acidose musculaire et/ou articulaire, prédisposées au surmenage nerveux préférer les bains de siège froid ou l’on s’immerge seulement le bas du corps, les bains de pieds froids également. Porter une combinaison si vous souhaitez avoir recours à un bain froid sauf si votre organisme à été préalablement adapté au froid au travers des saisons. Pensez à alterner le chaud et le froid, avec la douche écossaise et les bains dérivatifs de France Guillain. Le bain très froid est contre-indiqué car le corps a très peu de calories et de masse grasse pour lutter contre le froid.

  • Si vous êtes prédisposé à l’embonpoint, au diabète, aux troubles cardiovasculaires et circulatoires le froid vous sera très bénéfique et recommandé. Excellente méthode pour débarrasser les toxines de l’organisme, l’assainir et se débarrasser des surcharges excédentaires. Pratiquer les douches écossaises, les bains de siège, le bain dérivatif, les bains froids, voire très froids.

  • Pour les personnes arrondies, avec tissus engorgés d’eau, avec une faible vitalité, pratiquer avec prudence les bains froids et très froids en commençant par des bains frais puis en allant progressivement vers les bains plus froids.


Les bains de mer : une cure de jouvence

Revitalisants, décontractants, tonifiants, ils favorisent la circulation sanguine et lymphatique, c’est une thérapie pour le corps et l’esprit apportant un bien-être général. Le contact des éléments et les ions négatifs sont extrêmement bénéfiques pour l’organisme, on pourra ressentir une grande sensation de calme et d’apaisement. De plus la présence de zinc améliore visiblement les cicatrices, l’eau de mer régule notre pH et permet d’éliminer l’acidité de notre corps. Ses sels minéraux (potassium, calcium, magnésium, sodium) sont mieux assimilés par notre organisme et il vaut mieux par conséquent se baigner en maillot qu’en combinaison. Après 15 minutes de baignade, le corps capte tous ces éléments régénérant les cellules, en les débarrassant de leurs toxines.


Action des bains de mer :


  • L’eau de mer libère vos bronches et le nez, soulage les muscles et les articulations, décontractant après un effort physique

  • Véritable cure d'oligo-élément et de sels minéraux antioxydants préconisés pour des traitements en dermatologie avec action antiseptique (psoriasis, vitiligo, affections cutanées) mais aussi en rhumatologie dans les problèmes articulaires ainsi qu’en pneumologie pour l’asthme et la sinusite.

  • Apaise profondément les tensions nerveuses, physiques et psychologiques

  • Action puissante sur la tonicité des veines et des artères qui en seront renforcées

  • Action positive sur le système cardiovasculaire, bénéfices pour le cœur à un rythme modéré : action positive sur la tension artérielle et la fréquence cardiaque

  • Relance de la micro-circulation par la vasoconstriction des veines et des artères pour une amélioration de la circulation sanguine et lymphatique préconisée dans les cas de jambes lourdes et d’insuffisance veineuse. Accroit la fermeté de la peau.


Les eaux froides de l’Atlantique ou de la Manche où la température est nettement plus fraiche apporteront une action plus vivifiante car la température y sera plus basse. En effet, plus l’eau est froide plus l’action excitante de la vasoconstriction est optimisée. Praticable toute l’année, cela dépendra de votre ressenti et de votre tolérance au froid. Munissez vous de chaussons, de gants ou d’une cagoule si besoin.


La fréquence et conseils pratiques

Il est indispensable avant chaque bain froid de se mouiller la tête, le cou, la poitrine, les aisselles en raison de la pression sanguine vers la tête que produit le contact des jambes avec l’eau froide.


Les douches écossaises, les bains de siège, les bains dérivatifs de même que les baignades en eau froide où l’immersion y est totale peuvent être poursuivies chaque jour tant qu’on le souhaite et que notre forme physique nous le permet. Idéalement tous les 3 jours.


Les personnes de faible constitution en sous vitalité devront faire des applications douces afin qu’elles ne perdent pas le peu d’énergie qui leur sera difficile de régénérer. L’eau froide doit être appliquée avec bon sens qui progressivement vous donnera de nouvelles forces.


Des lors que l’on ressent des picotements, signe que la vasoconstriction est activée, il est conseillé de sortir. L’idéal étant de s’immerger de3 à 5 minutes au moins 3 à 5 fois par semaine.


Contre-indications

Après un repas riche en protéines et en graisses, il sera préférable d’attendre entre 4 et 5 heures, le temps de la digestion pour avoir recours à une application froide.


Infections pulmonaires.


Infarctus du myocarde.


Pacemaker ou dispositifs sous cutanés antécédents cardiovasculaires lourds AVC.


Thrombose veineuse, si embolie pulmonaire le caillot peut se détacher de l’endroit ou il s’est formé et migrer vers une artère pulmonaire.


La pratique de l’immersion en eau froide contribuera au maintien d’une forme optimale et sera garante d’une bonne santé. Intégrer cette pratique quotidiennement permettra de lutter efficacement contre diverses formes d’agressions et de stress pour harmoniser l’équilibre du corps dans toutes ses fonctions.

















 

Myriam Willemse

Diplômée d’état en naturopathie, spécialisée en nutrition sportive et en régénération cellulaire par la pratique des bains en eau froide


Philippe Stefanini

Chercheur au CNRS

Spécialisé en médecine intégrative, co auteur de la santé par l’eau froide