"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Famille: Nous avons tous besoin de perspectives d’évasion





Nous avons tous besoin de perspectives d’évasion. Bonne nouvelle, il ne faut pas aller loin pour vivre de bons moments hors de nos repères habituels.



S’évader avec sa maison sur le toit

Voyager et loger dans son véhicule a le vent en poupe. De part le monde des individus réaménagent des vans pour pouvoir barouder et dormir dedans. Pour ceux qui ne veulent pas se lancer dans un tel challenge, il existe des sociétés belges qui proposent de belles alternatives. Certaines vendent et louent des tentes pour deux, trois, quatre ou cinq personnes qui se montent sur tout type de voiture. Pas besoin d’avoir la jeep d’aventurier pour vivre une expérience insolite. Mais le concept ne s’arrête pas là. Si vous louez une tente, l’équipe vous fournit l’essentiel des accessoires pour votre escapade nature : guirlande intérieure, tables, chaises, brasero, barbecue, douche à piston… Vous ne devez pensez à rien ! En plus, ils vous glissent à l’oreille de superbes spots où vous pouvez vous poser. Pour ceux qui voudraient absolument vivre l’expérience en 4x4 ou en van, cette alternative existe aussi. Deux sociétés belges proposent ces services : www.stoemelings.be et www.yetiwildtracks.be


Il n’y a pas que le chien qui fait Woof !

Vous ne connaissez pas le wwoofing ? WWOOF (World Wide Opportunities on Organic Farms) est un réseau aujourd’hui mondial (100 pays), créé en Angleterre en 1971, qui donne l’occasion de s’intéresser de près à l’agriculture biologique et tout ce qui concerne les conditions de vie durable. Il y a une grande variété de Whosts (les hôtes) qui accepte de l’aide volontaire en échange du couvert et du logement dans des fermes et jardins biologiques. La grande diversité des Whosts répertoriés en Belgique permet à chaque WWOOfer (volontaire) de séjourner dans un lieu qui correspond à ses intérêts et attentes. Il s’agit d’une véritable forme de tourisme solidaire.

www.wwoof.be


La gourde, l’allié des mois d’été

Cela fait certainement un peu de temps déjà que vous avez opté pour une gourde en métal en bannissant les bouteilles en plastique. Mais attention, il ne faut pas oublier que si elle est mal nettoyée, une gourde peut contenir une multitude de microbes. Voici trois conseils simples et utiles :


  • Pour le nettoyage : lave-vaisselle ou goupillon.

  • Contre les restes qui stagnent : eau chaude, savon et vinaigre.

  • Contre les mauvaises odeurs : verser une cuillère à café de bicarbonate de soude dans une gourde remplie d’un tiers d’eau. Secouer pendant cinq minutes, vider et remplir d’eau froide pour toute une nuit. Si cela ne suffit pas pour chasser les odeurs tenaces tentez la technique du riz : versez 5 cuillères à soupe de riz et 6 de bicarbonate de soude dans votre gourde et agiter avec énergie. Il suffit ensuite de la vider, de la rincer et de la laisser sécher.

Si papa n’a pas de gourde, c’est la cadeau parfait pour la fête des pères !




Articles du dernier numéro