"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Développer l’audace de vivre ?



Oser vivre, c’est oser mourir à chaque instant, mais c’est oser également naître.

Arnaud Desjardins.



Et si nous profitions du moment béni de nos vacances pour nous familiariser avec l’audace de vivre ? Existe-t-il, en effet, un moment plus opportun que celui des congés pour nous entraîner à nous renouveler « complètement chaque jour ; et encore, et encore et encore à jamais. », comme l’écrivait H.D. Thoreau ? Sans pour autant nous insécuriser outre mesure : « montez la première marche avec foi. Nul besoin de voir tout l’escalier, montez simplement la première marche. », nous disait Martin Luther King.


Et pour choisir cette marche, ne suffirait-il pas d’écouter enfin les appels que nous n’avons pas toujours pris la peine d’entendre : quels sont ces projets qui allument nos cœurs et que nous reportons néanmoins sans cesse ? À quoi donc ressemble cette nouvelle façon de vivre, qui fait écho à nos aspirations pour nous-même et pour le monde, et que nous pourrions amorcer ? S’agit-il tout simplement de prendre le temps de savourer l’instant ? D’éteindre nos portables et de nous arrêter pour nous offrir le silence et la douceur d’un rayon de soleil ? D’orienter notre regard essentiellement vers le Beau, le Juste, l’Inspirant ? D’oser la rencontre avec des inconnus ? De tisser des liens avec nos voisins ? Si l’on comprend le propos d’Arnaud Desjardins, nous ne pouvons réellement entreprendre notre métamorphose qu’après avoir accepté de ne plus regarder en arrière et de « mourir à chaque instant », afin de nous donner la chance de (re)naître et de plonger, nus, dans ce nouveau qui nous attire. Il semble donc judicieux de commencer par libérer nos maisons, mais aussi nos pensées, nos paroles et nos actes, de tout ce qui ne nous apporte plus ni la paix du cœur, ni la joie, ni l’amour.


N'est-ce pas maintenant, là tout de suite, l’occasion rêvée d’entrer pleinement dans l’aventure du Vivant, de choisir la Vie plutôt que la survie ?