"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

Contaminer… la planète ?



Les émotions sont contagieuses comme des virus.

Christophe Haag



La guerre sévit à divers endroits de la planète et des hommes, des femmes et des enfants innocents, tant militaires que civils, qui ne demandaient qu’à vivre paisiblement se voient plongés dans un quotidien réduit à une quête de sécurité et de survie. La guerre est déclarée et c’est l’univers tout entier qui souffre.


La guerre est déclarée et… nous pouvons œuvrer à la paix, quel que soit l’endroit où nous nous trouvons.


En effet, des chercheurs comme Christophe Haag ont étudié le phénomène (1) des émotions : celles-ci se révèlent extrêmement contagieuses. Tel un virus qui agit en quelques millièmes de secondes, elles se répandent comme des ondes qui peuvent, de proche en proche, toucher l’humanité entière.


La question se pose alors à nous : étant coresponsables de l’état du monde, quelles émotions souhaitons-nous nourrir, pour quelle humanité ? La peur ? La colère ? La tristesse ? Ou… la paix, l’amour et la joie (2) ?


Il n’est pas question de nier ici nos émotions inconfortables, mais de les accueillir, les reconnaître, les laisser nous traverser, sans nous identifier à elles, ni nous y complaire. Ainsi nous pouvons décider de revenir inlassablement à notre état naturel de paix, accessible à tout moment lorsque nous nous abandonnons à notre Présence à l’instant.


Alors, quel monde choisissons-nous de cocréer, quel virus choisissons-nous de cultiver et de transmettre ?










 

(1) Christophe Haag, La contagion émotionnelle, Albin Michel, 2019


(2) La paix et l’amour ne sont pas à proprement parler des émotions, de même que la joie sans objet. Il s’agit de l’état primordial de l’être, accessible à tout moment lorsque la personne prend de l’altitude et se relie à la part la plus élevée d’elle-même.