"J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé."

Search

30 activités à essayer pendant les vacances !



Le temps des vacances est souvent une parenthèse bénéfique pour nous extraire de notre routine, découvrir de nouvelles choses ou simplement ré-enchanter notre quotidien à la maison... Voici quelques pistes !


« Et toi, tu fais quoi cet été ? »

Sous le vernis de la simple curiosité, répondre à la question « Et toi, tu fais quoi cet été ? » peut s’apparenter à une forme de test particulièrement ardu. C’est à celui qui partira le plus loin, qui démontrera sa nature de baroudeur en faisant un trek de rêve ou qui admettra simplement partir à la campagne « pour se ressourcer ». Quelles que soient les modalités, un seul mot d’ordre : se changer les idées !


Si, pour certains, les congés riment forcément avec destinations ensoleillées ou séjours en famille, pour d’autres c’est surtout l’occasion de prendre (enfin) du temps pour soi. Assumée, cette décision de ne pas voyager n’est pas forcément synonyme d’ennui ou de journées entières (perdues) devant des écrans… Au contraire ! Libérés des contraintes qui nous incombent habituellement, nous pouvons envisager différemment notre quotidien. Une occasion unique de prendre le temps de s’écouter, sans un planning à absolument tenir, de goûter et savourer ces moments de liberté qui nous rendent plus prompts à être bienveillants avec nous mêmes et avec les autres.

« Vacances j’oublie tout, plus rien à faire du tout… »

Les vacances représentent surtout une fantastique opportunité de nous autoriser à faire ce que nous n’avons pas le temps ou l’énergie de faire le reste du temps.


Décélérer, prendre le temps de nous écouter et revenir au moment présent sont autant de pistes pour réapprendre à vivre au rythme de notre corps, être davantage à l’écoute de nos élans de cœur et nos besoins réels, qu’ils soient relationnels, créatifs, spirituels, …


C’est aussi une possibilité de découvrir des choses que nous n’avons jamais essayées. Besoin d’idées ? Voici 30 pistes pour célébrer la période estivale et, pourquoi pas, toutes les autres périodes de l’année !


1. Organiser un pique-nique

Choisissons une date, un lieu dans la nature et lançons une invitation à nos amis et/ou membres de notre famille. La formule particulièrement conviviale, se décline sous mille formes et peut intégrer une thématique, un style culinaire spécifique, une grande balade, des jeux d’extérieur pour petits & grands, etc.


2. Écrire une chanson ou un poème

Rédigeons notre propre chanson, un texte ou un poème sur notre vie ou sur les émotions qui nous habitent en ce moment. Et si nous avons l’oreille musicale, pourquoi ne pas composer une musique qui s’accorderait avec les paroles ? Mémorisons le texte ou entraînons nous à chanter jusqu’à ce que nous nous sentions assez confi ants pour le partager avec les autres, en ‘live’ ou par vidéo…


3. Découvrir une ville voisine

Seul(e), en couple ou en famille, prenons une journée pour explorer une ville à proximité. Offrons-nous un repas dans l’un ou l’autre lieu typique et visitons des sites populaires pour connaître l’histoire de lieux-dits ou de la ville elle-même. Et si le cœur nous en dit, pourquoi ne pas louer une chambre afin d’amplifi er l’immersion et de découvrir l’ambiance nocturne… ou un marché matinal ?


4. Créer une capsule temporelle

Prenons une boîte (personnalisable à notre guise) et des objets qui représentent notre vie actuelle. Il peut s’agir de photos, de dessins, d’éléments naturels, d’articles de presse ou encore d’une lettre écrite à nous même, etc. C’est une façon créative de réfléchir à qui nous sommes aujourd’hui et à nos espoirs pour l’avenir. D’ici quelques années, notre ‘moi futur’ appréciera de l’ouvrir et de redécouvrir son contenu.


5. Échanger notre lieu de vie

Voici une idée économique et écologique. En échangeant notre domicile le temps des vacances, on utilise de manière optimale les logements déjà existants, tout en limitant l’accroissement de lieux touristiques qui bouleversent l’équilibre naturel. Plusieurs site Internet se sont spécialisés dans ce type d’offres. Le site homeexchange.fr, par exemple, référence 450.000 lieux dans près de 160 pays !


6. Apprendre une nouvelle compétence

Si nous nous ennuyons avec nos vieux passetemps habituels, apprenons quelque chose de nouveau : les bases de la permaculture, une nouvelle langue, un sport particulier, le sirtaki ou un instrument de musique !


Ecoutons nos élans intérieurs, listons ce que nous apprécions et choisissons ce qui nous attire le plus.


7. Redécouvrir un plaisir d’enfance

Nous avons tous un cortège de mémoires positives liées à l’enfance. Certains souvenirs de lieux ou d’activités ont le pouvoir de nous réinsuffler cette dose d’émerveillement, de candeur et de joie souvent ensevelis sous nos couches et conditionnements d’adulte… Laissons venir un souvenir qui est réalistement possible de concrétiser à nouveau et… mettons-le en oeuvre !


8. Voyager en solitaire

Cela peut sembler un grand pas si nous sommes habitués à voyager en couple, avec des amis ou en famille… Choisissons donc une destination proche (ou lointaine pour les plus audacieux) qui nous intéresse et que nous ne visiterions peut-être pas avec d’autres.


Considérons l’incroyable liberté de ne pas avoir à répondre aux priorités d’autres personnes dans notre planning et itinéraire afin de suivre notre boussole intérieure !


9. Bouger…

Que cela soit la marche, le jogging ou le vélo, on s’y met ! Planifions une destination et marchons, courrons ou roulons à notre rythme et arrêtons-nous quand nous en avons envie. C’est le moment idéal pour voyager ‘slow’ ou, pour les plus sportifs, relever des défis, mais également prendre le temps de réfléchir ou, au contraire, ne plus réfléchir du tout !


10. Lire un livre dans un parc

Choisissons un endroit confortable à l’extérieur, dans un parc ou un lieu public, pour profiter d’un livre que nous voulons lire. Détendons-nous, regardons les gens de temps en temps et savourons ce goût unique de la vie qui se déroule d’elle-même, spontanément, tout autour de nous. Et si le livre est vraiment bien, pourquoi ne pas y inscrire un petit mot et le laisser sur le banc au moment de notre départ ?


11. Commencer un jardin

Qu’il s’agisse de plantes médicinales, de légumes ou simplement de fleurs, créer un jardin est à la fois amusant et très

satisfaisant. En plus, il est prouvé que le fait de prendre soin d’une petite parcelle de terre (ou de jardinières sur son balcon) permet de nourrir ce lien unique et ancestral avec la nature, ce qui est particulièrement bénéfique pour le moral et la santé.


12. Participer à un festival

Trouvons un festival de musique, une fête locale ou un bal populaire avec orchestre ou DJ et, que nous y allions seul(e) ou accompagné(e), profitons sans réserve de l’ambiance festive ! Rien de tel à l’horizon ? Organisons notre propre soirée dansante ! Quizz musical & karaoké en option…


13. S’immerger dans la nature

Passer du temps dans la nature est un moyen efficace pour nous ressourcer, nous détendre et, par résonance, nourrir le calme et la tranquillité en nous. Que cela soit une simple promenade en forêt, une randonnée dans un parc national ou une totale immersion sous forme de camping dans un lieu idyllique, écoutons notre ressenti et concrétisons-le.


14. Oser la « digital detox »

Quel que soit notre degré d’addiction aux écrans, smartphones et autres high-techs, s’offrir une cure de « digital detox » ne peut faire que du bien ! « Exit » la perte de temps sur les réseaux sociaux, la vérification compulsive d’éventuels nouveaux messages, la frénésie du nouveau jeu en vogue… Pendant au moins 48h, nous nous sevrons des high-techs. Comme le chantait France Gall : « Débranche, débranche, débranche tout… revenons à nous… ».


15. Jouer avec notre/un animal de compagnie

Des études montrent que le fait de passer du temps avec un chat ou un chien réduisait le stress, améliorait la forme physique et mentale, tout en augmentant notre sentiment de satisfaction et de joie. Si nous n’avons pas d’animal de compagnie, proposons de prendre soin de celui d’un ami ou d’un membre de la famille pour la journée.





16. Observer les étoiles

Préparons l’observation en nous familiarisant avec le ciel nocturne correspondant à la date et à l’heure choisie (de nombreux sites Internet informent de ce qui peut être observé chaque nuit), en choisissant un site éloigné de la pollution lumineuse et en prévoyant un transat et/ou une couverture et, éventuellement des jumelles. Plusieurs grands rendez-vous stellaires sont prévus cet été, notamment le phénomène des Perséides, une « pluie d’étoiles filantes » observable du 14 juillet au 24 août et dont le pic d’activité a lieu dans la nuit du 12 au 13 août.


17. Planifier une « vente de garage »

Si nous voulons libérer notre espace de vie des objets que nous n’utilisons plus et gagner un peu d’argent, tout en créant par résonance de l’espace à l’intérieur de nous, planifions une ‘vente de garage’ (c’est aussi une occasion conviviale de servir un verre de l’amitié aux voisins et aux passants). Pas de garage ? Utilisons celui d’un ami ou d’un parent (qui sera peut-être ravi d’y participer aussi) ou inscrivons-nous à une brocante estivale !


18. Laisser les enfants gérer la journée

Et si on laissait la gestion d’une journée ou d’un week-end à notre/nos enfant/s ? La préparation peut même devenir un moment très ludique. On cadre un peu en fonction du budget et du temps disponible, puis on laisse notre progéniture prendre les rênes ! Nous n’avons pas d’enfant ? Offrons cette possibilité à un filleul, une nièce ou l’enfant d’un ami…


19. Suivre un stage

En consultant la section « agenda » de ce magazine ou des sites associés (etreplus.be & agendaplus.be), nous nous laissons simplement inspirer par les activités proposées. Sans trop laisser le mental intervenir, mais en suivant l’élan du cœur, nous choisissons un stage de danse, de méditation, de géobiologie, de marche consciente, … et nous nous inscrivons ! Qui sait, l’activité représente peut-être un tournant de vie insoupçonné ?


20. Vivre pieds nus

Le pied comporte 26 os, 16 articulations et 107 ligaments qui ont besoin de fonctionner plutôt que d’être confi nés… De plus, la plante du pied renferme 7.200 terminaisons nerveuses qui forment la base de la réflexologie plantaire. Être pieds nus est essentiel à la santé. On commence donc par 24h pieds nus, où que l’on soit et quoi que l’on fasse ! A prolonger sans modération…


21. Se reposer

C’est décidé, nous ne faisons plus rien à part nous détendre et nous reposer ! A nous de trouver la forme, la durée et le contexte idéal afin de créer la bulle régénératrice à laquelle nous aspirons consciemment ou inconsciemment.


22. Visiter un musée ou une expo

Prenons une journée pour découvrir les trésors d’un musée ou d’une exposition thématique. Que cela soit un musée traditionnel ou un musée insolite, tel que le musée de la frite, de la bière, des géants, de la lessive ou du slip (si si, cela existe…), tout est possible !


23. Se baigner dans la nature

Il existe des centaines de bassins naturels, lacs et étangs de baignade en Belgique, sans compter les innombrables bordures de rivières aménagées (ou non) qui n’attendent plus que notre audace… On n’hésite pas !


24. Organiser une soirée cinéma

Sélectionnons notre fi lm préféré ou, du moins, celui que nous souhaitons partager et revoir avec des proches. Choisissons une date et lançons l’invitation ! Chocolats glacés et pop-corns bienvenus.


25. Cuisiner de nouvelles recettes

Nous avons toutes et tous des livres de recettes qui, avouons-le, prennent un peu la poussière… Prenons-en un au hasard et choisissons une recette originale que nous délaisserions en temps normal (trop compliquée, manque de temps, coût, …). Rassemblons les ingrédients et appliquonsnous à suivre la recette. Mieux, invitons nos proches à cuisiner avec nous ou des amis à venir découvrir les saveurs uniques du plat préparé !


26. S’offrir un moment de soin

Que cela soit dans un centre spécialisé ou à domicile, offrons-nous un moment de détente et de soin : un massage aux huiles réalisé par des mains expertes ou un automassage maison, un soin-visage au centre esthétique le plus proche ou une pédicure à domicile, en passant par un rituel-maison complet (bain parfumé, bougies, musique

relaxante…), tout est possible !


27. Planifier un « road trip »

Offrons-nous une petite aventure en planifiant un ‘road trip’ pour quelques jours. Planifions le circuit à l’aide d’une carte, nos arrêts et où nous dormirons. Décidons de ce que nous emportons, consultons les prévisions météorologiques et mettons-nous en route !


28. Apprendre à jongler

Outre le développement de la concentration et l’amélioration de la psychomotricité, jongler est très amusant à apprendre et, une fois maîtrisé, une super activité à transmettre aux petits comme aux grands.


29. Essayer le « géocaching »

Le ‘géocaching’ est une chasse au trésor gratuite organisée par des bénévoles partout dans le monde (il est probable qu’il y ait des centaines de « géocaches » dans votre région). Du plus simple au plus élaboré, parfois avec des énigmes à résoudre, rendezvous sur geocaching.com afin de commencer l’exploration !


30. Commencer une « bucket list »

Il s’agit d’une liste de tous les objectifs que nous souhaitons atteindre, des rêves auxquels nous aspirons et des expériences de vie que nous voulons vivre avant de mourir. Une fois la liste suffisamment affinée, choisissons-

y une chose et… réalisons-là !


Être « en vacances » ou « être vacant » ?

A l’heure des activités et autres transhumances estivales, on peut aussi ne pas ressentir l’élan de partir ou d’essayer de nouvelles choses, tout en ressentant néanmoins l’envie de faire une pause. Alors, pourquoi ne pas « se mettre en vacance de soi-même » ? Plutôt que de partir en vacances, on répond au besoin de faire le vide en étant complètement vacant, libre, ouvert… Se mettre en vacance de toutes ces préoccupations mentales qui nous empêchent de nous épanouir, de tout ce qui « prend la tête » et alimente les structures de l’ego. La bonne nouvelle est que le fait d’être vacant du « moi » ne nécessite aucun effort particulier et n’est pas incompatible avec les actions quotidiennes. La Vie se déroule alors comme elle s’est toujours déroulée, mais sans l’illusion d’une « tour de contrôle » qui tente de tout maîtriser… En choisissant de ne plus suivre nos épuisantes ruminations et d’apaiser notre mental compulsif, nous nous libérons petit à petit de tout ce qui nous empêchait d’être heureux… Et cela, c’est être « en vacance(s) » toute l’année !












RÉFÉRENCES :

  • « Voyager et voir le monde autrement » de J. Gerba chez Hachette

  • « 40 idées pour créer et s’amuser avec la nature » de N. Boisseau chez Alternatives

  • article/podcast de N. Decottégnie sur etreproactif.com

Articles du dernier numéro